Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Energie et Développement durable: des jeunes maliens à l’école française

Le Centre de formation en énergie et développement durable (CIFED) renforce sa présence à l’international pour le bonheur des jeunes maliens qui désirent faire carrière dans le domaine de l’énergie et du développement durable. Le promoteur du CIFED, Moussa BAGAYOKO, un jeune de la diaspora, résident en France, et Roger CESCHI, directeur de l’ESIGETEL (l’Ecole d’ingénieurs française généraliste des sciences du numérique), viennent de signer une convention de partenariat qui permet aux étudiants du CIFED de rejoindre l’ESIGEEL en France, après leur deuxième année de licence.

Les opportunités de ce partenariat stratégique pour les étudiants du CIFED nous ont été expliquées, le week-end dernier, par la directrice du CIFED, Mme Zena TRAORE, dans l’enceinte du Centre au flanc de la colline du savoir.
La directrice a expliqué que le Centre international de formation en énergie et le développement durable (CIFED) vient d’accentuer son caractère international à travers la signature d’une convention de partenariat avec l’Ecole d’ingénieurs française généraliste des sciences du numérique l’ESIGETEL du groupe-EFREI.
Selon Zena TRAORE, cette convention de partenariat permet aux étudiants du CIFED d’intégrer le cycle ingénieur de l’ESIGETEL après leur deuxième année de licence. En France, explique-t-elle, les étudiants pourront suivre la majeure « Energies nouvelles et réseaux intelligents », ou une autre majeure et obtenir un double diplôme d’ingénieur ESIGETEL-CIFED.
« C’est une opportunité unique pour prétendre à une carrière d’ingénieur dans les entreprises aussi bien françaises que maliennes, en exerçant des métiers comme ingénieurs énergies renouvelables et Smart-Grids, architecte réseau électrique et Chef de projet », a informé la directrice du CIFED.
Elle a par ailleurs souligné que le CIFED est une école supérieure spécialisée dans les secteurs de l’énergie et du développement durable. Une école qui a pour objectif de former la jeunesse malienne bac+1 à bac+5 dans les secteurs d’avenir, comme l’Energie et le développement durable, afin de leur assurer un emploi à la fin de leur cursus ; faire monter en compétence les professionnels du secteur en leur proposant des programmes de formation continue de courte durée (5 à 15 jours) adaptés à leurs besoins ; former à des métiers spécifiques tels qu’installeur photovoltaïque et électricien du bâtiment grâce à des formations allant de 3 à 6 mois pour ceux qui cherchent une reconversion professionnelle et la garantie d’une insertion professionnelle rapide.
«Toutes les formations du CIFED sont élaborées dans le but de répondre aux besoins des secteurs de l’énergie et du développement durable. Une performance rendue possible grâce à un corps professoral actif et les partenaires au Mali, au Maroc et en France », a affirmé la directrice du CIFED, Zena TRAORE.
Selon elle, le CIFED vise à contribuer par la formation au développement des énergies renouvelables en Afrique, de manière générale, et au Mali en particulier, et participer au développement des énergies renouvelables. Un Centre qui propose une offre de formation structurée autour de stages de formation continue et de formations diplômantes de niveau supérieur.
La directrice a précisé que le CIFED a été créé en 2013 pour contribuer à répondre aux défis de la formation des acteurs du développement durable et de l’électrification ; d’accompagner le développement d’une industrie de l’énergie durable en Afrique et d’offrir des perspectives de formation locale à une jeunesse de plus en plus nombreuse et demandeuse d’une éducation qualifiante.

PAR MODIBO KONE

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct