Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En un mot : Pourquoi Manassa est disqualifiée

Si les réseaux sociaux sont enflammés depuis l’adoption controversée du projet de révision constitutionnelle par l‘Assemblée nationale, c’est devant la Cour constitutionnelle que les opposants et les opposés à la nouvelle Loi fondamentale espéraient avoir gain de cause : en évoquant l’article 118 de la Constitution en vigueur.

manassa danioko presidente cour Constitutionnelle

Ils ne pourront plus compter sur cette institution de la République dont le président, Mme Manassa Danioko, a participé à l’élaboration du texte de projet de Constitution. Elle aurait été du voyage de Paris en compagnie du ministre des Droits de l’Homme et de la Réforme de l’Etat, Me Kassoum Tapo, où notre Constitution a été réécrite à l’emporte-pièce. Si cela est avéré, Mme Manassa Danioko s’est disqualifiée, en étant à la fois juge et partie.

Décidément, le référendum du 9 juillet ne sera qu’une formalité dans la mesure où nos leaders étant libres de tous sauf de l’argent sale ont déjà vendu leurs âmes au diable. Plus 8 cent millions de FCFA ont été versés dans le circuit de la conception du passage en force.

DAK

Par L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct