Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En un mot : Les leçons à tirer du référendum manqué

La décision du chef de l’Etat de surseoir au référendum constitutionnel apaise indéniablement le climat social. Par cet acte, IBK épargnait à notre pays une douloureuse déchirure. Il a fait preuve de courage et d’abnégation dans une ambiance délétère.

ibk ibrahim boubacar keita roch marc kabore president burkina faso

En donnant une chance à la concertation sur une nouvelle Constitution, le locataire de Koulouba marquait surtout sa détermination à aller loin. En tout cas, il est attendu de lui une nouvelle dynamique à donner à la gestion de l’Etat. Et le reste de son mandat devra être mis à profit pour renforcer la gouvernance, améliorer la communication, renforcer la capacité d’écoute.

 

La priorité des priorités reste évidemment la sécurité à instaurer sur tout le territoire, en particulier au nord et au centre du pays. Il s’agira ensuite d’assurer, au jour le jour, des préalables comme le désarmement et le cantonnement à l’application de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale avant toute réforme majeure.

Oui M. le président, sans malice, tirons ensemble toutes les leçons de l’échec de votre projet de révision constitutionnelle pour le “Mali D’Abord”.

DAK

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct