Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En un mot : La ministre aux ordres d’un député

L’affaire de fourniture de scanner a fini par porter un coup rude à la réputation de la ministre de la Santé et de l’Hygiène publique. En tout cas, c’est le sentiment le plus partagé depuis la révélation de notre confrère “Le Sphinx” détaillant les dessous des relations de Mme Togo Marie-Madeleine Togo et la société sénégalaise “Carrefour Médical” à qui  on a tenté de passer un marché de gré de gré de plus de 500 millions de F CFA.

marie madeleine togo ministre sante hygiene publique

Non seulement, la ministre a annulé les résultats de trois appels d’offres ouverts sous le prétexte d’insuffisance de crédit, mais encore elle a fermé les yeux sur la réputation de la société sénégalaise, discréditée dans son propre pays pour avoir livré des scanners qui n’ont jamais marché.

Les manœuvres de Mme Togo sont dictées depuis l’Assemblée nationale par un député, opérateur économique et surtout controversé opérateur foncier. Celui-ci, toujours selon notre confrère “Le Sphinx”, se bombe la poitrine et chante sur tous les toits avoir changé la garde-robe et rendu d’autres services à Madame le ministre à sa nomination au gouvernement. Pour rester au gouvernement, Mme Togo ne pouvait donc que se plier aux ordres de son bienfaiteur de député, parrain des fournisseurs sénégalais ?

DAK

Source :L ‘indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct