Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En un mot : Apaisement à consolider

L’annonce du retour du président ATT est marquée des cris de joie de ses partisans et de bon nombre de Maliens. Son retour est perçu comme un signe de décrispation par IBK. Le PDES, parti qui réclame son héritage politique, ne cache pas sa satisfaction du traitement fait de ce dossier par le chef de l’Etat.

Ce retour devra ouvrir la porte à une autre forme de réconciliation qui devrait bénéficier à tous. La demande de mise en liberté provisoire formulée par les épouses de militaires dont le capitaine Amadou Haya Sanogo en détention est peut-être une bonne option pour apaiser le pays. D’aucuns pensent que sans préjudice de l’action judiciaire, une mise en liberté provisoire des prévenus dans l’affaire de l’assassinat des 21 bérets rouges participerait plus de l’apaisement.

Ce choix, semble-t-il, est de plus en plus exploré et souhaité par nos compatriotes épris de paix et de réconciliation nationale.

DAK

source: L’indicateur du Rénouveau-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct