Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

En un mot : Anciens combattants

Le gouvernement nommé le 11 avril fait à priori penser à un retour en arrière en termes de choix des hommes. De plus, c’est une équipe pléthorique, inadaptée, vieillotte et donc incapable de sortir le Mali et ses pauvres de l’ornière. L’équipe de mardi soir “sous la houlette” du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga indique que la notion de “Premier ministre pleins pouvoirs” ou de renouvellement politique est une utopie au Mali. Le président de la République reste le seul maître à bord.

ibk ibrahim boubacar keita abdoulaye idrissa maiga premier ministre pm

Parce que connaissant le nouveau Premier ministre, on peut dire sans risque d’être démenti qu’il se serait gardé de faire appel à des gens récemment congédiés pour manque de résultat. AIM se serait gardé de collaborer, voire de confier la charge de départements stratégiques à des hommes qu’il ne porte pas dans son cœur pour des raisons évidentes. Et que dire des casseroles intimes dans certains sillages ?

A la fin de la lecture de la liste des ministres, on n’a donc pas pu s’empêcher d’avoir le sentiment que le tout-nouveau Premier ministre venait d’avaler sa toute première couleuvre es qualité. Il y a à craindre que sa belle réputation ne soit très rapidement entachée par des affaires sur lesquelles il n’aura aucune prise.

DAK

Source: l’indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct