Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Emploi et formation professionnelle: la feuille de route validée

Le ministre de l’Emploi et de formation professionnelle, Maouloud BEN KATTRA, a présidé, hier jeudi, à l’hôtel Maeva, les travaux de la rencontre de validation de la feuille de route de son département. C’était en présence du Secrétaire général du ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle ; des membres de son cabinet ; des directeurs des structures relevant du ministère.

maouloud ben kattra ministre emploi formation

Ce plan d’action couvre la période de juin 2017 à juin 2018 et est bâti autour de 68 activités pertinentes identifiées avec des indicateurs précis, la source de vérification, la période de réalisation, la structure responsable et le coût.
À l’ouverture des travaux, le ministre Maouloud Ben KATTRA a souligné que cette rencontre était la suite logique des différents ateliers organisés avec les départements ministériels opérateurs du PRODEFPE, les partenaires sociaux, les Chambres consulaires, les organisations faîtières et la Société civile.
Ainsi, a-t-il fait savoir, les différentes recommandations et conclusions issues de ces ateliers ont permis l’élaboration de ladite feuille de route.
Il a rappelé que ce document son plan d’actions ont été élaborés selon un processus largement participatif ayant regroupé toutes les structures de son département.
C’est pourquoi a-t-il souligné, ces deux instruments constituent pour le département, une boussole qui déterminera toutes les actions à entreprendre pour la promotion et la création d’emplois.
Selon le ministre Ben KATTRA, la présente feuille de route et son plan d’actions s’inspirent fortement de la Déclaration de Politique générale du Premier ministre adoptée, il y a de cela deux semaines, devant l’Assemblée nationale.
De même, a-t-il dit, ces deux documents ont également un lien étroit avec deux fondamentaux essentiels que sont le Cadre stratégique pour la Relance économique et le Développement Durable (CREDD) et les Objectifs de Développement Durable (ODD).
Il a invité les participants à faire en sorte que les activités prévues dans la feuille de route prennent en compte la dimension de l’Accord pour la paix et la réconciliation.
L’occasion était aussi opportune pour le ministre d’exhorter les acteurs à une analyse approfondie de cette feuille de route et son plan d’actions, afin que l’objectif de création des 200 000 emplois promis par le président, Ibrahim Boubacar KEITA soit atteint et même dépassé.
L’atteinte de cet objectif, a-t-il souligné, requiert une véritable synergie d’actions entre l’ensemble de structures du Département et au-delà, l’ensemble des acteurs.
Il a annoncé la mise en place d’un mécanisme efficace de suivi de cette feuille de route et de son plan d’actions qui feront l’objet d’évaluation périodique.
De même, un Plan de Communication est en voie d’élaboration pour accompagner les actions posées par le département, et qui permettra la visibilité et la lisibilité.

Par Abdoulaye OUATTARA

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct