Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Élection présidentielle française de 2017: 5 bonnes raisons d’aller voter

LE FAIT DU JOUR. Dimanche, le 1er tour de la présidentielle pourrait être marqué par un triste record, celui de l’abstention. Il y a pourtant de bonnes raisons de se déplacer dans les bureaux de vote.

bulletin election presidentielle francaise bureau vote urne

Il n’y a sans doute jamais eu pour les Français autant de bonnes raisons de se déplacer ce dimanche pour aller voter. Voici pourquoi :

EN SAVOIR PLUS

>>L’abstention, premier parti de France ? 

 

 

 

1 Une période clé avec des choix stratégiques

Ce millésime présidentiel n’est assurément pas comme les autres. Ce rendez-vous électoral intervient dans un contexte international qui, avec le Brexit ébranlant l’Europe, l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche et les guerres au Proche-Orient, n’a pas été aussi instable depuis des décennies. Sur le plan intérieur, il reste à inverser beaucoup plus fortement encore la courbe du chômage. La menace terroriste demeure et n’est pas près de disparaître. Comment y faire face ? Le réchauffement climatique nous oblige, lui, à repenser rapidement notre modèle économique. Il va donc sans dire que les réponses qui seront apportées à tous ces sujets auront des conséquences importantes pour notre futur immédiat, comme à moyen et long terme. Une seule certitude : les erreurs d’aiguillage se paieront cher.

 

2 Une élection observée par le monde entier

 

Dans un environnement international perturbé, et alors que le monde n’a jamais été aussi interconnecté, l’élection française est scrutée par toute la planète. Aussi bien par les marchés boursiers et les chancelleries qu’en Inde, par le tailleur de Bombay, ou en Afrique du Sud, par le chauffeur de taxi du Cap. Bien que naturellement porté à l’emphase, Jean-Luc Mélenchon n’avait pas tort de dire cette semaine face à nos lecteurs : « Si je suis élu, ce sera un événement mondial. » Mais, sa modestie dût-elle en souffrir, il n’est pas le seul dans ce cas ! L’arrivée à l’Elysée d’un candidat (ou d’une candidate) au programme protectionniste et souverainiste ou au contraire plus inscrit dans la mondialisation et dans la Communauté européenne, provoquera de toute façon une onde mondiale.

 

3 Une forte participation consolidera la démocratie

 

La vitalité d’une démocratie se mesure d’abord à la détermination de ses citoyens à s’acquitter de cet acte civique de base qui est de voter. Ce droit, arraché de haute lutte par nos ancêtres, reste la ligne séparant indiscutablement les régimes démocratiques de ceux qui ne le sont pas. Un bon taux de participation conférera, par ailleurs, une précieuse légitimité au futur président.

 

4 Pour éviter d’avoir des remords

 

Ceux qui resteront chez eux dimanche soir (ou au second tour) ne pourront s’en prendre qu’à eux-mêmes si les deux qualifiés pour le 7 mai (ou si la politique mise en œuvre durant le prochain quinquennat) ne leur convient pas. En 2002, nombre d’abstentionnistes qui étaient allés « à la pêche » lors du premier tour s’en sont ensuite mordu les doigts en découvrant qu’ils avaient involontairement aidé à la qualification au second tour de Jean-Marie Le Pen, le leadeur d’extrême droite.

 

5 Un large éventail de candidats

 

L’argument populiste selon lequel « ce sont tous les mêmes, ils proposent tous les mêmes choses » ne vaut pas. De Poutou à Cheminade, de Le Pen à Macron en passant par Lassalle, Fillon, Mélenchon ou Dupont-Aignan, les profils des candidats, leur personnalité et leurs propositions devraient permettre à chacun de trouver sinon son bonheur du moins celle ou celui se rapprochant le plus de ses aspirations. Y compris en matière d’âge et de renouvellement (ou pas). Il ne reste donc plus, comme le disait Valéry Giscard d’Estaing, qu’à faire « le bon choix ».

Source: leparisien

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct