Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Election de Niambele à la tête du Djoliba: la grogne des anciens joueurs du club

Des anciens joueurs du Djoliba AC ont animé, hier jeudi, au Carrefour des jeunes de Bamako, une conférence de presse pour contester l’élection de Tidiani NIAMBELE, à la présidence dudit club, à l’issue de l’assemblée générale du samedi.

Tidiane Niambele president interimaire djoliba ac

Les principaux animateurs de cette conférence de presse qui a porté essentiellement sur la dernière assemblée générale élective du Djoliba AC qui a été sanctionnée par l’élection du président Tidiani NIAMBELE, étaient: Kassim TOURE, Dédé TAMBOURA, Koureichi CAMARA, Mohamed TRAORE, Sékou BERTHE, Soumaila BA (anciens joueurs).
Selon eux, l’élection de M NIAMBELE s’est déroulée en flagrante violation des textes et statut du Djoliba AC. Par conséquent, ils se réservent le droit de ne le reconnaitre à la tête du Djoliba AC.
Aussi, ont-ils profité de cette occasion pour condamner le comportement de certains supporteurs et responsables de Djoliba AC à leur encontre.
D’entrée de jeu, les conférenciers contestent l’élection de Tidiane NIAMBELE à la tête de Djoliba AC. Car estiment-ils, l’Assemblée générale élective du samedi dernier n’était pas démocratique.
A leur avis, ce qui s’est passé lors de ladite assemblée élective n’était pas conforme aux textes et statuts de leur club.
Selon Kassim TOURE, avant l’assemblée générale, la commission d’organisation a refusé l’accès à la salle de vote aux membres des comités qui n’étaient pas favorables à la candidature de Tidiani NIAMBELE. Et qu’il fallait être du bord de NIAMBELE pour voter.
«Nous déplorons que lors de cette élection que 44 comités du club soient refusés de leur droit de vote parce qu’ils sont contre le programme de Tidiani NIAMBELE. Je crois que la tenue d’une assemblée générale élective répond également à des critères de modes démocratiques pour donner aux personnes ayant le droit de vote de s’exprimer. Cela a manqué à cette élection et c’est pourquoi Tidiani NIAMBELE a été élu pour 4 ans avec 83 voix sur 83. Si ce n’est pas dans une dictature, cela est impossible dans une élection», a expliqué M. TOURE.
A cet égard, développe-t-il, les textes et les valeurs du club ont été complétement mis de côté pour royalement introniser quelqu’un à la tête du Djoliba AC pour un mandat 4 ans.
Pour M. TOURE, leur combat est de dire Non à cette pratique afin que celui qui porte la légitimité soit élu à la tête du club.
C’est pourquoi, affirme-il, des anciens joueurs se portent en faux contre l’élection de Tidiani NIAMBELE et pas question qu’ils reconnaissent le mandat de ce dernier parce que son élection s’est déroulée dans des conditions douteuses dépourvue de toute transparence.
De son côté, Koureichi CAMARA, également ancien joueur, a dénoncé le fait qu’on leur a refusé de rentrer dans la salle de Hérémakono où devait se tenir l’élection, alors que certains de leurs collègues étaient gaillardement assis dans la salle.
« Même nous, en tant anciens joueurs, n’avons pas pu avoir l’accès à la salle parce qu’il y a des gens qui ont rangé du côté des partisans de Mohamed Lamine HAIDARA dit Mao. Même si cela est avéré, ce n’est pas un motif pour nous empêcher de participer à une assemblée générale», a-t-il expliqué avant d’ajouter à ce niveau, il n’y a pas et il ne devrait pas avoir des divisions entre les membres du club.
« Nous avons mouillé le maillot pour le Djoliba. Ce club a un renommé, un palmarès grâce à nous les anciens joueurs. Donc, si on doit parler de l’avenir de ce club, on se sent dans l’obligation d’y prendre part. Le fait de nous refuser la salle est écœurant, c’est humiliant », a-t-il déclaré.
Quant à Soumaila BA, il a fait savoir qu’avant cette assemblée, à 2 reprises des supporteurs leur ont refusé le terrain d’entrainement de Hérémakono avec des armes blanches. Et d’ajouter qu’ils ont été injuriés de père et mère par ces supporteurs.
« C’est grave que des supporteurs nous empêchent de faire des machs amicaux avec des jeunes de notre club à la demande de leur encadrement. C’est également dur de comprendre qu’après avoir joué au Djoliba et à l’équipe nationale, que maintenant des supporteurs nouvellement venus nous empêchent de nous entrainer avec des jeunes. Avant tout, c’est grâce à l’argent de nos contrats que Hérémakono est aujourd’hui équipé », a déclaré-t-il avant d’informer qu’une action judiciaire a été ouverte auprès du tribunal de la Commune V contre 3 supporteurs qu’ils ont pu identifier.

Par Sikou BAH

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct