Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Edito : 2016 ou lecture d’une année difficile

L’Année 2016 a fini sa carrière. Depuis quelques jours, elle s’est vue ranger dans  les placards de l’histoire  avec son corollaire de difficultés et de souffrances. En dépit de certains efforts jugés positifs dans le cadre de la gouvernance au Mali, nombreux sont pourtant nos compatriotes qui gardent et garderont de l’an 2016, un triste souvenir.

logo editorial

Douze longs mois faits de calvaire, de vie chère, d’insécurité, de deuil, de chômage et de mouvements de protestations. Ainsi, sans le moindre risque de se tromper, l’opinion nationale est loin d’être en odeur de sainteté avec la nouvelle classe dirigeante de 2013, en laquelle, elle avait placé son espoir.

C’est dire encore et mieux que le Président IBK devrait  mettre les bouchées doubles, sans calculs politiciens, pour reconquérir une opinion nationale douloureusement marquée au cours de l’année 2016. Il suffit de voir les secteurs de développement où l’immobilisme est manifeste.

En effet,  de l’espoir à la désillusion, voire  à la résignation, les  Maliens  ne savent plus quel  à quel saint se vouer.

Oui,  les  Maliens assistent impuissants à des années qui passent et qui se ressemblent.  Pis,  nombreux sont les citoyens  qui  pensent de plus en plus que l’espoir d’un changement qualitatif est plus ou moins  compromis.

Que cette année 2017, apporte le bonheur tant espéré par l’élection d’Ibrahim Boubacar KEITA.

Puisqu’il n’est jamais tard pour bien faire, les Maliens attendent  des actes concrets. Nous espérons que votre allocution du nouvel an, fortement détaillée, puisse apporter aux Maliens, ce nouvel espoir  de vivre dans un pays sécurisé  dans toutes ses dimensions.

L’amélioration des conditions de vie des couches  défavorisées, le traitement prévu pour les agents de l’Etat, la pensée que vous avez pour le pouvoir d’achat, sont entre autres points qui ne sont pas tombés dans les oreilles d’un sourd. A l’œuvre donc, les Maliens le veulent !

Nous espérons aussi, du fond du cœur que,  2017 marque le début de la concrétisation des promesses de campagne du candidat Ibrahim Boubacar KEITA, élu président de la République pour l’honneur du Mali et le bonheur des Maliens.

Nous ne saurions terminer sans rendre une fière chandelle  à tous les  partenaires, abonnés et soutiens  du journal L’AGORA. Votre accompagnement a été à la  hauteur de nos attentes. Croyez-nous.

Enfin, permettez-nous de formuler le vœu  que 2017 soit une année  de paix, de santé, de joie familiale, de réussite professionnelle, de prospérité, d’espoir et de changement qualitatif pour tous.

Bonne et heureuse année 2017 à toutes et à tous.

Dieu veille et  bénisse  le Mali!

Idrissa Maïga

 

Source: L’Agora

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct