Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Drogue, sexe, Aqmi :Le Mali dans tous ses états

Les jours se suivent et semble se ressembler sous l’ère des Généraux dirigés par Amadou Toumani Touré qui se trouve à quelques encablures de son départ définitif de la présidence de la République du Mali. Fin de mandat oblige le 08 juin prochain. Mais le tableau qui se présente est ahurissant à plus d’un titre. Et pour cause, en quelques années de gestion, notre pays est devenu une plaque tournante de la drogue. L’affaire d’Air cocaïne est là avec l’arrestation d’individus dont M. Didi Ould Mohamed, un Sahraoui bon teint et notre compatriote Mohamed Ould Sidi Hamed. Aussi cette affaire de mœurs dans la quelle, un Conseiller du Chef de l’Etat est cité puisqu’accusé par une mineure d’un pays Occidental pour tentative de viol. Celle-ci qui vient de porter plainte devant les juridictions de l’espace Schengen malgré que les limiers de Amy Kane aient entendu le fameux conseiller qui nous envoyé baladé. Enfin, les populations de la cité mystérieuse ont été hébétées de voir placardés sur les portes de boutiques et autres murs de la ville des tracts d’Aqmi qui les met en garde de ne pas collaborer avec les croisés. Entendez par là l’Occident et les Etats Unis d’Amérique.

Parlant de l’affaire « d’Air cocaïne », quatre principaux suspects sont aux arrêts : le français Eric Vernay, le Malien Ben Hacko, non moins PDG de la compagnie « Go-Voyages » qui réfléchissent sur leur sort à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako-Coura ainsi que M. Didi Ould Mohamed né à Alhayoun (Sahara Occidental et réside dans notre pays depuis 1978) ainsi que notre compatriote Mohamed Ould Sidi Hamed d’Almoustrate (Gao) sont détenus selon nos sources dans les locaux de la Sécurité d’Etat. Malgré la présomption d’innocence, ils sont retenus là-bas depuis quelques semaines interdits de toute liberté. Est-ce à dire que les limiers de la SE ont obtenu des indices contre eux ?

Il faut rappeler que cette affaire remonte à novembre 2009 lorsqu’un avion Cargo en provenance d’un pays d’Amérique Latine a atterrit à Tarkint vidant illico presto sa cargaison de drogue qui est évaluée à plus de 200 millions d’Euros. Le banditisme international venait de faire parler de lui. Dans la même veine, un espagnol a été aussi appréhendé par les éléments de la SE. Selon nos informations, il a été confronté aux deux individus cités plus haut. Au moment où nous bouclons cette édition, les enquêtes se poursuivent et avancent positivement. Bientôt d’autres gros poissons seront mis hors d’état de poursuivre leur commerce illicite.

Abus sexuel : Un Conseiller d’ATT dans le collimateur pour tentative de viol de mineure étrangère

C’est un Consulat Occidental basé à Bamako qui révèle l’affaire. Tenez-vous bien des confrères Occidentaux sont même venus dans notre capitale afin d’enquêter sur l’affaire qui concerne une fille mineure Occidentale au moment des faits. Celle-ci accuse le Conseiller du Président de la République actuelle d’avoir voulu l’a forcé à avoir des relations sexuelles qu’elle ne désirait pas. Le Conseiller en question a été entendu par les services du Commissaire Amy Kane de la Brigade des Mœurs. De crainte que l’affaire ne soit étouffée dans l’oeuf, la victime déclarée et son Consulat qui entend l’a protégée, ont décidé de porter plainte dans l’espace Schengen contre le dit Conseiller. Ira-ton un jour à entendre qu’un Conseiller d’ATT a été entendu pour atteinte à la pudeur ?

Wait and see !

Aqmi placarde des tracts sur les portes des boutiques à Tombouctou

A en croire nos sources, les populations de la cité des 333 saints se sont réveillées au matin du 17 avril dernier de voir sur les portes des boutiques ainsi que sur des murs, des tracts dont le contenu se résume à deux points essentiels : – Jihad contre les ennemis de l’Islam, abstinence à collaborer avec les croisés (Occidentaux et Américains) ; aussi refuser de participer à la guerre en Libye et dans n’importe quel pays musulman. Selon ce tract ce sont des jeunes musulmans de toutes les ethnies venant de tous els horizons qui viennent de battre le pavée pour mener la guerre contre l’Occident et les Etats Unis d’Amérique dans ce qu’ils appellent la guerre contre l’Islam. En clair, AQMI par cet acte montre qu’il travaille dans notre pays en toute impunité. Mieux, par ces tracts la nébuleuse ALQAIDA montre qu’elle dispose de machines à écrire dans le désert malien pour faire passer ses messages. Il faut rappeler dans la même veine que ce sont les Commandos d’AQMI qui ont assassiné deux mauritaniens qui travaillaient en leur sain pour haute trahison. Dans ce tract qui renferme leur logo, AQMI justifie son acte et met en garde les populations de la cité des 333 saints contre toute collaboration avec les ennemis (Occidentaux et Américains). Cette manière de travailler de la nébuleuse AQMI a surpris plus d’un à Tombouctou. Du coup, la peur gagne les esprits.

Il reste à savoir quelle sera la réaction des pouvoirs publics ?

Bokari Dicko

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct