Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Dr. Nango Dembélé, ministre de l’Agriculture : “Nous n’avons pas de solutions miracles aux problèmes des paysans, mais ensemble, nous allons les résoudre”

Le ministre de l’Agriculture, Dr. Nango Dembélé a effectué, ce lundi 8 mai, une visite de courtoisie aux responsables de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam). C’était en présence de Bakary Togola, président de ladite structure ; des présidents des chambres régionales de l’Apcam ; du PDG de la CMDT, Pr. Baba Berthé ; des représentants de la Commission développement rural de l’Assemblée nationale et du personnel de l’Apcam.

ibk ibrahim boubacar keita nango dembele ministre agriculture abdoulaye idrissa maiga pm premier ministre

La visite a été marquée par une brève présentation de l’Apcam, ses missions, ses acquis et des contraintes auxquelles elle fait face.

L’Apcam est l’organisation qui représente et défend les intérêts de la profession agricole dans sa diversité. Elle est constituée d’un réseau de 55 délégations locales de chambres d’agriculture et de 9 chambres régionales d’agriculture. L’Apcam est membre de 74 conseils d’administration et comités de pilotage.

Au chapitre des défis, Bakary Togola a évoqué l’insuffisance des financements, des infrastructures et le manque  d’équipements de travail au niveau des structures locales.

À l’avenir, l’Apcam entend mettre l’accent sur le renforcement des capacités institutionnelles, l’appui à la professionnalisation de l’agriculture, la promotion et la modernisation de l’agriculture et sur l’enregistrement des exploitations agricoles familiales et des entreprises agricoles.

Bakary Togola a conclu son propos en rassurant le ministre de l’Agriculture du soutien total de sa structure et de ses démembrements pour le bonheur de l’ensemble des paysans du Mali.

Le ministre de l’Agriculture, Dr. Nango Dembélé, a sollicité l’aide de l’Apcam dont le rôle est capital dans le développement agricole au Mali.

“L’Apcam est et demeurera, à la fois, mon partenaire et mon complice. Nous sommes tous au service des paysans sans lesquels, le ministère de l’Agriculture n’aura pas sa raison d’être. Nous n’avons pas de solutions miracles aux problèmes des paysans, mais ensemble nous allons les résoudre. J’ai besoin de l’aide de l’Apcam pour  relever les défis de l’agriculture. Je suis Apcam et reste Apcam pour avoir connu et travaillé avec trois présidents qui ont servi l’Apcam”, a affirmé le ministre.

Le ministre Dembélé a brièvement livré sa vision du développement du secteur de l’agriculture qui est conforme à la vision du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Pour lui, il est temps de révolutionner la productivité agricole au Mali. Toutes choses qui passent, a-t-il expliqué, par la maîtrise de l’eau, la disponibilité des intrants agricoles et la mécanisation du secteur. “Pour gagner la bataille de la productivité, l’agriculture a besoin d’industries de transformation pour la pousser davantage”, a ajouté le ministre de l’Agriculture qui a décidé de se battre avec l’Apcam pour atteindre ces objectifs.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct