Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Direction nationale de la Planification du développement (DNPD) : 400 millions FCFA alloués à destination inconnue


La Direction Nationale de la Planification du Développement (DNPD) s’est fait illustrer ces dernières années dans toutes sortes de détournement de fonds. Votre hebdo préféré s’intéresse cette fois-ci aux 400 millions FCFA alloués annuellement à la DNPD pour la formation, le recyclage et l’organisation de ses agents. Ces fonds connaissent depuis 2004 des souffrances sans pareilles.

Nous évoquions, dans la précédente livraison, la dilapidation des 12 millions de CFA par le Directeur de la DNPD, Modibo Dolo et sa comptable matière. Cet article a connu la réaction de M. Dolo qui nous répondait en ces termes : «Notre pays a besoin des choses sérieuses que ça». Notre manitou faisait allusion à la récupération des régions Nord du pays et à la tenue d’élections crédibles auxquelles tous les écrits des journalistes doivent aller dans ce sens.

C’est très vrai, M. Dolo. Mais, il serait bon que vous sachiez une chose : les Maliens n’admettrons plus que leurs sous soient becquetés, picorés et mangés par des faux cadres. Clair et net ! Et notre rôle n’est pas de vous faire plaisir, il est de dénoncer vos mauvais comportements dans cette Direction qui est loin d’être la vôtre.

Encore une fois, merci M. le Directeur, après la publication de notre article, d’avoir distribué 100. 000 FCFA à chacun des 12 agents de la Division Evaluation-Programmation- Suivi des Investissement (DEPSI) au titre des perdiems du pré-arbitrage. Seulement que 1,2 million n’est pas égal à 5 millions FCFA. Cherchez plutôt à justifier 3,8 millions, le montant restant des perdiems de la commission. Nous détenons une copie des émargements et le montant mis à la disposition à cet effet.

400 millions aux calendes grecques !

Depuis un certain temps, les travailleurs de la DNPD cherchent à connaître la destination des 400 millions alloués à la Direction par le Budget d’Etat pour la  formation, le recyclage et l’organisation de ses agents. Bien avant 2004, c’est-à-dire l’arrivée de Modibo Dolo à la tête de la Planification, des cadres bénéficiaient de sessions de formation à l’extérieur du Mali. Les pays convoités à cet effet étaient surtout la France, le Bénin, le Togo, le Maroc, le Cameroun et bien d’autres. Les agents complétaient leur formation dans les modules qui ont trait surtout à la gestion des projets, la passation des marchés, les indicateurs de performance et la planification opérationnelle. Une source proche du chef de la Direction témoigne de l’envoi au Maroc et au Cameroun de 3 chefs de division en 2010. Et bien avant cette date ? Et après… «Pas souvenance», réagit-elle.

Cette enveloppe, selon nos sources, a toujours fait l’objet de deal entre le Directeur Dolo, les DAF et les Ministres chargés du plan qui se sont fait succéder du passage de Marimantia Diarra jusqu’à la chute d’ATT.

L’actuel Ministre des Finances et du Budget, le très incorruptible et bouillant Tiéna Coulibaly restera-t-il insensible au détournement de deniers publics à la DNPD ?

A suivre donc…

Sékou COULIBALY

 

SourceLe Guido


avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct