Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

DESENCLAVEMENT INTERIEUR : Yanfolila- Kalana en bitume

La Commune rurale de Gouandiaka (Kalana) a abrité samedi 13 mai la cérémonie de lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Yanfolila-Kalana longue de 52 km financée par le budget national pour plus de 18 milliards de F CFA.

traore seynabou diop ministre equipement lancement chantier route voie bitumage travaux yanfolila

Le désenclavement intérieur continue avec celui du démarrage des travaux de construction et de bitumage dans le Wassoulou. Un vaste chantier de construction et de bitumage a été lancé à Kalana par le chef du gouvernement, Abdoulaye Idrissa Maïga sous les regards admiratifs des autorités et des populations venues des 30 villages de la Commune.

Longue de 52 km, cette route est le deuxième chainon de la route Bougouni- Yanfolila- Kalana- frontière Guinée. Elle commence par la fin de la route bitumée à Yanfolila, traverse les localités de Solona, Malikila, Badogo, Faboula et prend fin à Kalana.

Le coût des travaux est de 18 829 021 095 F CFA, pour un délai d’exécution de 15 mois hors saison des pluies.

Exécutés par l’entreprise chinoise Covec, les travaux sont financés par le budget national.

Les opportunités qu’offre cette voie ont été énumérées par les responsables. selon Mme Traoré Zeynabou Diop, ministre de l’Equipement et du Désenclavement le cercle de Yanfolila est certainement l’un des mieux dotés en potentialités agricoles de tous genres, notamment de fruits et légumes tels que l’orange, la mangue, bananes, noix de cajou. La production annuelle de mangue est estimée à plus de 50 000 tonnes, soit le quart de la production nationale, la production de banane atteint la moitié de la production nationale et la production d’orange, plus de la moitié. « De plus la localité regorge d’énorme gisement d’or.

Et de surcroît, ce cercle connait de sérieuses difficultés parce qu’il n’y a pas de route digne e ce nom. La réalisation de la route permettra entre autres à faciliter et renforcer les échanges commerciaux, à mettre en valeur les énormes potentialités minières, fruitières et agricoles ; à contribuer à inverser le cercle vicieux de la pauvreté et de favoriser l’accès aux zones de production dans les différentes communes, au-delà de la ville de Yanfolila. Elle permettra l’approvisionnement de la confiturerie des femmes et du centre d’étude et de développement industriel et agricole au Mali (Cediam) dont la production annuelle est de 4000 t de purée de mangues » a dit Zeynabou Diop. Elle a invité l’ensemble des intervenants à se conformer strictement à la qualité, au respect du délai d’exécution et de l’enveloppe financière déterminés dans les cahiers de charge.

Le Premier ministre abordant dans le même sens que le ministre en charge de l’Equipement à indiqué que le gouvernement allait faire du désenclavement le moteur du développement économique et social.

Amara Sékou Traoré, maire de la Commune rurale de Gouandiaka, a souligné que la route a des avantages, mais aussi des inconvénients avec l’inquiétude de la population qui n’a plus de terre pour les activités agricoles dans une localité située entre une foret classée au sud et les permis d’exploitation minière à l’ouest.

Kalana est situé à 280 km de la capitale et la Commune fait frontière avec la Guinée au sud du pays.

Abou Kamara

(envoyé spécial à Kalana)

 

Source: lesechos

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct