Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Des provinces guinéennes confrontées à une pénurie de carburant

Une pénurie de carburant touche plusieurs provinces guinéennes, notamment dans le sud-est du pays, où les usagers de la route sont obligés de se tourner vers le marché noir pour se procurer de l’essence et du gasoil, a-t-on constaté sur place.

pompiste-vendeur-carburant-gazoil-station-essence

Dans la ville de N’Zérékoré, principale agglomération de la région forestière située à près de 1.000 kilomètres de la capitale, l’unique station-service située près de la grande gare routière a cessé de fonctionner.

Elle rejoint ainsi les autres stations-services de cette de cité de plus de 400 mille habitants dont les cuves sont à sec, selon leurs gérants.

Sadjo Diallo, chauffeur de taxi, a eu du mal à s’approvisionner en gasoil mercredi dernier. “Je comptais acheter du gasoil à la pompe, mais j’ai tourné partout en vain. Les stations-services étant fermées, je n’avais plus le choix que d’aller chez les vendeurs au marché noir, où je me suis procuré un bidon de 20 litres de gasoil à 24 euros. Le temps pour moi de quitter N’Zérékoré, et dans l’espoir que dans les villes situées le long de mon itinéraire, en direction de Conakry, je puisse trouver du carburant à la pompe”.

Mais Sadjo Diallo va finir par se raviser, faute de trouver du carburant au prix officiel, et acheter de nouveau 40 litres de gasoil dans la localité de Diendé, située à près de 300 kilomètres de N’Zérékoré.

“Il a fallu attendre d’arriver dans la préfecture de Coyah, située à une cinquantaine de kilomètres de Conakry, dans la matinée du mercredi, pour trouver une station-service. Là, j’ai pu acheter une dizaine de litres de gasoil au prix de 0,8 euros le litre, histoire de ne pas tomber en panne de carburant avant d’arriver dans la capitale”, a-t-il poursuivi.

Les propriétaires d’engins éprouvent des difficultés à trouver du carburant dans les villes de Kissidougou, Gueckedou, Faranah, Macenta et Nzérékoré, villes situées principalement dans le sud du pays. La pénurie de carburant touche aussi Siguiri, une préfecture frontalière du Mali, située en Haute Guinée, a rapporté des sources concordantes.

Pour justifier cette pénurie de carburant, des gérants de stations-services avancent des arguments liés à une rupture de stock de carburant. En revanche, de nombreux usagers de la route accusent certains propriétaires de stations-services d’avoir entretenu des réseaux de trafiquants dans les marchés noirs. Histoire de faire un maximum de profit dans la vente de carburant.

Une importante flotte de camions citernes effectue en ce moment des rotations entre Conakry et les provinces intérieurs, pour éviter toute rupture de stock, a confié une source proche du département guinéen du Commerce à un reporter de xinhua.

Source :xinhua

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct