Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Déclaration préliminaire des missions de l’observatoire panafricain de l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 En république du Mali

Déclaration préliminaire des missions de l’observatoire panafricain des missions d’observation et de l’institut africa solidarité, De l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 En république du Mali

LE Dimanche 29 JUILLET 2018 s’est tenu en république du mali l’élection présidentielle qui a tenue en haleine tout un peuple et surtout le monde entier vue la situation de crise dont a été victime le mali pendant une longue période de la mandature finissante du président candidat.

A cette élection qui est entrée dans sa phase pratique depuis l’ouverture de la campagne le Samedi 07 juillet 2018, L’Observatoire Panafricain Des Missions D’observation ET l’INSTITUT AFRICA SOLIDARITE(I.A.S), DEUX ONGS panafricaines ayant respectivement leurs sièges base respectivement à Lomé au TOGO et à Ouagadougou en république du BURKINA Faso ; en collaboration avec d’autres ONGS elles ont déployés 30 observateurs internationaux sur l’étendue du territoire pour l’observation de cette élection sous tension.

De l’observation de ses observateurs dans la majeure partie du territoire, il ressort que :

  • La campagne menée par tous les 24 candidats s’est déroulée dans une ambiance conviviale ou tout le peuple malien était en fête, aucun incident n’a été relevé,
  • Tous les bureaux de vote visités ont ouvert dans leur grande majoritéà l’heure prévue par le code électoral de 08 heures à 18 heures
  • Le matériel électoral était disponible dans tous les bureaux visites
  • Les listes affichées devant les bureaux de vote
  • Les membres des bureaux présents et a l’heure dans la plupart des bureaux visités
  • Les urnes bien scellées
  • Les délègues des vingt-quatre candidats présents
  • La présence des forces de sécurité visible dans tous les centres visites.
  • Une affluence relativement importante vue la détermination du peuple à apporter sa voix à l’encrage de la démocratie en république du Mali.
  • Cependant la mission dans son observation, a relevé certains manquements mineurs qui dans leurs grandes majorités n’ont aucun impact quant à la validité, à la fiabilité et à la transparence du 1er tour de cette élection présidentielle du dimanche 29 juillet 2018 au nombre des quels :
  • Des cas isolés de non maitrise des procédures électorales par certains agents électoraux,

.  Un léger retard dans l’ouverture de certains bureaux de vote et de certains représentants des candidats,

Au vu de tout ce qui précède, Les deux MISSIONS Internationales saluent le sens civique du peuple malien, Notent et apprécient le climat pacifique et serein au cours du déroulement des opérations électorales ; Constatent et soulignent la détermination de la CENI, de la Direction Générale des élections (DGE) et le Ministère de l’administration territoriale et toutes les autorités en charge à conduire à terme le processus électoral en cours; Félicitent les médiats et les organes de presses pour leurs accompagnements médiatiques, leurs efforts de neutralité ;

Félicitent  et saluent  la maturité de la classe politique (nonobstant quelques sorties regrettables de certains acteurs) pour le déroulement paisible du scrutin sans oublier les forces de sécurité qui ont fait preuve de neutralité et de discrétion ; Les deux Missions  Internationales, considèrent  que l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 en république du mali s’est déroulée de manière régulière, libre et transparente ; Pour finir elles  recommandent dans le cadre de l’amélioration des scrutins futurs en République du Mali ;

RECOMMANDATIONS

Renforcer la capacité de la CENI et de ses démembrements dans le sens de leur professionnalisation et surtout la mise à la disposition des moyens subséquents

Mobiliser, encadrer et professionnaliser l’implication de la société civile nationale principalement les femmes au processus électoral ;

Encourager les partis politiques et la société civile à renforcer l’éducation de la population à des fins électorales ;

Renforcer l’implication des médiats publics et prives dans l’éducation, la sensibilisation et l’information électorales non partisanes ;

Elles ne sauraient terminer leurs appréciations du scrutin sans lancer un appel à l’endroit des autorités politiques, électorales et aux forces vives de la République du Mali.

APPEL :

Vu l’importance et l’attachement que le peuple malien accorde au processus démocratique ;

Vu le civisme dont il a fait preuve en allant voter malgré le léger retard pris dans l’ouverture de certains bureaux de votes,

Vu le bon esprit qui a prévalu durant les différentes phases du scrutin ;

Les Missions internationales des observateurs de OPAMO, et I.A.S encouragent le peuple Malien à rester serein malgré l’intoxication de certains presses étrangères, à accepter le verdict des urnes afin de préserver l’esprit de paix, gage de la démocratie et à rester fidèleà son désir ardent d’enraciner la démocratie en république du Mali.

Aux candidats recales, elles recommandent pour toutes contestations de ne recourir qu’a la voix légale prévu par les textes de la république

La mission encourage enfin le nouveau Chef de l’état qui sera élu à aller de l’avant dans l’engagement d’un dialogue national à la formation d’un gouvernement de large ouverture en vue de la restauration entière de l’état malien.

Fait à Bamako le 31 juillet 2018……

Ont signé

  1. BELEM OUMAR THOMSON M. LANZO Henri

Président Exécutif de l’institut africa solidarité                         Coordonnateur OPAMO

(I.A.S) Tel : (00223) 60 60 00 00

Bamako, Mali

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct