Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Débats autour de la candidature de l’ADEMA-PASJ : Mme Konté dénonce l’achat de conscience et monte au créneau

Quand la corruption gagne les rangs de ceux qui prétendent nous gouverner, il y a risque en la demeure Mali ! A l’ADEMA, tout ne serait qu’une histoire d’argent, et c’est Mme KontéFoutamata Doumbia, l’ex-Maire de la Commune I qui fait nous la révélation ! Dans une tribune intitulée : L’APPEL DE MME KONTE, elle s’interroge en ces termes : « Combien d’autres enveloppes auraient été soutirées de nos amis du pouvoir contre la promesse de soutenir IBK en 2018 ? ». Lisez plutôt !

« CAMARADES

A tous les niveaux, dans nos comités,  dans nos sous-sections et dans nos sections de l’intérieur comme de l’extérieur, je vous sais suffisamment inquiets de la situation actuelle de notre parti, voire du pays.

Une situation jamais connue jusque-là, caractérisée par la perte en vitesse de notre représentation dans les Institutions mais surtout par le discrédit général sur notre parti par la faute de notre Comité Exécutif (CE) dont certains sont beaucoup plus préoccupés à profiter des prébendes du pouvoir pour leurs intérêts exclusivement personnels.

Comment qualifier l’attitude de ces responsables, qui dès le départ, ont bloqué leur chance et celle du parti d’être élus député contre un poste administratif ?

Comment qualifier le comportement de ces responsables qui démarchent en permanence nos cadres et militants pour nous faire désister aux élections présidentielles de 2018, contre 28 postes administratifs et les enveloppes d’argent?

Comment qualifier le comportement de ces trois (3) mousquetaires dont deux (2) députés qui ont pris 60 Millions avec nos amis du pouvoir à la veille de notre dernière conférence nationale avec comme objectif inavoué d’acheter les délégués, en les empêchant ainsi de parler de candidature interne de l’Adéma PASJ ; mais hélas.

Savez-vous qu’ils n’ont distribué que quelques miettes, prétextant que l’argent reçu n’était que leurs prix de condiments ?

Combien d’autres enveloppes auraient été sous tirées de nos amis du pouvoir contre la promesse de soutenir IBK en 2018 ?  Des centaines de millions, me semble-t-il !

Honte pour tous ces gens-là! ; exclusivement individualistes qui continuent  à espérer toujours un meilleur positionnement à quelques encablures de la fin du mandat de IBK.

Nos camarades de l’Adéma, en mission personnelle pour des intérêts individuels, ont  une stratégie machiavélique, basée sur « diviser pour régner » ! Oui en mettant dos à dos les membres du Comité Exécutif (CE) avec comme arme le mensonge, le trafic d’influence, l’intrusion de l’argent et la délation semant ainsi la zizanie dans les structures du parti ainsi qu’au sein du mouvement des jeunes et du mouvement des femmes !

Camarade rassurez-vous la vérité finit toujours par rattraper le mensonge.

Rassurez-vous, parce qu’ils sont encore nombreux, des militants qui restent engagés à tous les niveaux pour réussir le combat permanant de notre parti contre l’injustice, le mensonge, la corruption et la malhonnêteté intellectuelle !

Camarades ! Le pays va mal, il est de notre responsabilité de nous assumer !

  • Réorganisons nous,
  • Rassemblons-nous pour contribuer valablement et sincèrement à la reconstruction de notre parti pour un Mali meilleur.

Mme KONTE FATOUMATA DOUMBIA.

5e Vice-présidente du C.E, Présidente du mouvement des femmes et Secrétaire politique de la section Adema PASJ de la commune I du District de Bamako

 

Source: Le Matinal

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct