Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

DE LA NASA A LA POLITIQUE : L’erreur fatale de Cheick Modibo Diarra

Astrophysicien de renommée mondiale, Cheick Modibo Diarra(CMD) a piloté pour la NASA le vol vers Mars de la sonde “Pathfinder”. Célébrité des célébrités, Cheick Modibo était une fierté dont les Maliens se glorifiaient, jusqu’au jour où il a commis une erreur monumentale et irrémissible en embrassant une carrière politique pour qui connait les hommes politiques de ce pays. Depuis ce jour son capital de sympathie a diminué.

 cheick modibo diarra navigateur interplanetaire rpdm

Né en 1952 à Nioro-du-Sahel, une ville située près de la frontière mauritanienne, Cheick Modibo Diarra a grandi à Ségou. Il étudie au lycée technique de Bamako avant de partir s’installer en France une fois son baccalauréat en poche. D’abord inscrit en classe préparatoire au lycée de Cachan près de Paris, c’est à l’université Paris-VI que l’étudiant obtient ses licences, ainsi qu’une maîtrise en mécanique des fluides. Admis en 1979 en tant que boursier à l’université scientifique de Howard, Cheick Modibo Diarra décroche son doctorat en 1987. Il enseigne pendant cinq ans aux Etats-Unis avant d’être repéré  par des recruteurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, qui le bombardent “navigateur interplanétaire”.

cheick modibo diarra nasa rpdm

Embauché par l’agence spatiale, le scientifique dirige de 1989 à 2002 plusieurs missions d’exploration du système solaire grâce à des sondes équipées de robots : Magellan vers Vénus, Ulysses à destination du soleil, Galileo vers Jupiter et enfin Mars Observer et Mars Pathfinder vers la planète rouge. C’est lui qui a eu l’idée, en 1997, de faire suivre en direct sur Internet l’épopée du robot Sojourner sur Mars. La médiatisation de cette mission, cruciale pour la NASA, est un succès planétaire. Pathfinder a permis à la chaîne CNN de battre de 32 % son record d’audience enregistré pendant la guerre du Golfe. Mais, sur Internet, l’audience a dépassé celle de la télévision.

Le pacte avec le diable

Icône de la recherche scientifique, CMD un héros mis sur un piédestal par toute une race, a galvaudé son capital de sympathie en se fourvoyant et en se compromettant avec les diables putschistes (Amadou Haya Sanogo et acolytes) qui l’ont nommé Premier ministre avec pleins pouvoirs. Ils  ont ainsi sucé son jus et l’ont balancé comme un malpropre à la poubelle. Ainsi il s’en est suivi que Cheick Modibo s’est aliéné la communauté nationale et internationale.

En plus de ce pacte diabolique, CMD qui a gouté au luxe du pouvoir, se lance dans la politique. C’est ainsi qu’il crée unparti politique dénommé le Rassemblement pour le développement du Mali (RpDM).En embrassant une carrière politique pour qui connait les caractères des hommes politiques maliens (vomis par le peuple à cause de leur mauvais comportement),CMD a commis une erreur monumentale et irrémissible. Maintenant il est devenu un citoyen lambda qui passe inaperçu alors qu’en 1997 toute la jeunesse africaine ne jurait que par lui. Des milliers de jeunes se bousculaient sur la colline du Savoir de Badalabougou pour avoir l’insigne honneur de l’apercevoir.

En effet, de l’avis d’un analyste politologue Cheick Modibo Diarra est un piètre politicien dont la politique rime avec une perte de temps d’argent et d’honneur.

Pour preuve, son nom apparait récemment dans le rapport que le bureau du Vérificateur s’apprête à mettre sur la place publique dans un scandale financier lorsqu’il était Premier ministre au moment de la transition. Dans ce rapport, il ressort que CMD a laissé un trou de plus d’un milliards de FCFA à la Primature.

En tout cas, selon de nombreux observateurs avertis, Cheick Modibo Diarra aurait pu servir dignement et utilement le Mali en positionnant au-dessus de la mêlée politique en devenant une certaine conscience nationale et morale du peuple malien bref une autorité morale incontestable. Comme Wole Soyinka au Nigeria ou L’Abbé Pierre en France  et même Cherif Haidara au Mali.

Aliou Touré

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct