Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Dans leur nouvel album, Amadou & Mariam ont mal au Mali

Invité du Figaro Music Live, le couple de musiciens maliens revient avec un huitième album studio inspiré des troubles politiques et des violences qui minent l’équilibre de leur pays. Et a apporté des tonalités plus rock à son univers.

amadou bagayoko mariam doumbia chanteur artiste sommet france afrique

Le Mali en proie à la confusion et aux illusions. La Confusion , c’est aussi le titre et le terrible constat du nouveau clip du duo marié Amadou & Mariam. Les musiciens reviennent avec un huitième album studio orchestré par «Bon Voyage Organisation», sur lequel ils montrent leur «conscience aiguë d’un monde en pleine mutation». Le disque sortira le 22 septembre prochain et explore des nouvelles dimensions du groove tout en gardant les tonalités joyeuses qui font partie de leur marque de fabrique. Un album qu’ils ont voulu présenter au studio du Figaro.

«Ce projet représentait pour nous un pas avant dans notre propre musique», confient Amadou & Mariam. Les deux musiciens veulent mixer l’esprit africain avec les nouvelles musicalités d’aujourd’hui. «Nous avons introduit plus de claviers et une atmosphère plus propice à la danse», expliquent-ils. La Confusion, est le parfait exemple de ce renouvellement, avec un côté «African Pop». Que les fans invétérés du groupe se rassurent, le couple reste fidèle à ses racines. «Nous avons gardé les mélodies reconnaissables de nos guitares et nos voix qui symbolisent pour nous le Mali et l’Afrique. Cependant nous avons ajouté un côté plus rock à notre album».

Un message universel

Ce prochain album ne se renouvelle pas qu’au niveau des sonorités. Amadou & Mariam ont été chamboulés par la situation politique et les troubles politiques et terroristes au Mali. Ce qui leur aura donné de l’inspiration pour écrire leurs nouveaux textes de «façon plus percutante». «Nous vivons une époque étrange et nous ne comprenons plus les événements et les changements qui nous tombent dessus, déclare Amadou. Nous sommes confus et nous sentons que nous ne sommes pas les seuls dans ce cas». Avant de conclure: «Avec nos paroles, nous voulons que le peuple sache tous les problèmes qui sévissent dans notre pays et sur notre continent.»

Par  

Le Figaro  

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct