Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Cyclisme, Mémorial Loky Diallo : POUR IMMORTALISER LE «SORCIER DU GANADOUGOU»

Cyclisme course velo

La 2è édition du Mémorial Loky Diallo s’est disputée samedi à Niéna. Organisée par l’Amical du conseil des jeunes du Ganadougou (ACJG), en partenariat avec la Fédération malienne de cyclisme (FMC) la course s’est déroulée cette année en présence de plusieurs personnalités dont le Gouverneur de la Région de Sikasso, Boubou Zanga Coulibaly, le maire de Niéna, Sina Mamarou Diallo, le président de la Fédération malienne de cyclisme (FMC), Amadou Togola, le Français Laurent Bezault consultant auprès de l’Union cycliste internationale. Cette 2è édition était parrainée par l’honorable Karim Keïta. Plus de 107 cyclistes dont 57 juniors et 50 seniors ont participé à la course dont des cyclistes ivoiriens et burkinabés. Les deux pays étaient représentés chacun par deux coureurs : Oumar Minougou et Yacouba Yameogo pour le Burkina Faso, Bassirou Konte et Issiaka Fofana du côté de la Côte d’Ivoire. Avant le départ de la course, le président de la Fédération malienne de cyclisme (FMC), rendra hommage à feu Loky Diallo, celui que le monde du cyclisme malien appelait familièrement «le Sorcier du Ganadougou». «Derrière chaque grand événement se cache un grand homme. Feu Loky Diallo est un des nôtres, un fils du Ganadougou, qui par son courage, sa bravoure et sa détermination a inscrit son nom en lettre d’or dans le panthéon du cyclisme malien. Loky restera toujours une référence. Il appartient alors à la jeunesse de s’inspirer de l’exemple de ce grand homme dont nous nous souviendrons toujours», dira Amadou Togola. Le premier responsable du cyclisme national indiquera que Laurent Bezault a signé un contrat avec la FMC pour la reprise du Tour du Mali qui devrait donc être oragnié cette année. Le maire de Niéna témoignera sa reconnaissance à l’Amical du conseil des jeunes du Ganadougou pour cette initiative, avant de rendre hommage à son tour à l’illustre disparu. «Feu Loky Diallo était un grand homme, il mérite ce mémorial», dira Sina Mamourou Diallo. Après les discours place sera faite aux épreuves proprement dites et l’honneur reviendra aux juniors d’ouvrir le bal sur la distance de 25 km pour les garçons et 20 km pour les filles. L’épreuve masculine tournera à l’avantage d’Issiaka Sangaré de Sanakoro Tatiana qui franchira le ligne d’arrivée devant Adama Diallo de Wotobala et Kalidou Diallo de Tiala. Chez les filles, la course a été dominée par Amitana Togola de Tiola Commune de Niéna. Les cracks se sont affrontés sur la longue distance de 130 km, c’est-à-dire le tronçon Niéna -Tiola -Niéna -Tienkougoba une fois et Niena –Tiola-Niéna en passant par Koubougoula 3 fois, avec 4 points chaud. Dans cette confrontation, c’est le meilleur sprinter du Mali, Bourama Diarra du club N’tjibala qui dictera sa loi devant l’Ivoirien, Bassirou Konté, le vainqueur de la première édition. Les troisième et quatrième places sont revenues, respectivement à Bourama Coulibaly et Oumar Sangaré. Dès le premier tour et le retour des coureurs de Tiola, Diakaridia Sangaré et Salia Diarra s’échapperont du peloton et feront la course en tête jusqu’à Tienkougoba. Mais au premier Point chaud, c’est Salia Diarra qui sera sacré. Victime d’une panne, Diakaridia Sangaré laissera le duo du Burkina Faso s’échapper, mais au 2è Point chaud Bourama Coulibaly se montrera le plus fort. Les deux autres Points chauds seront remportés, respectivement par Oumar Sangaré et Seydou Djiré. L’arrivée des coureurs donnera lieu à une belle empoignade et il faudra attendre les derniers mètres pour voir le meilleur sprinter du Mali, Bourama Diarra du club cycliste de N’tjibala s’imposer devant Bassirou Konté de la Côte d’ivoire et Bourama Coulibaly du club de N’tjibala. Les dix premiers de chaque catégorie ont été primés. Chez les séniors le premier a reçu une enveloppe de 250.000Fcfa, contre 200.000F cfa et 150.000F cfa pour le troisième. Dans la catégorie des juniors les premiers du classement ont reçu une enveloppe de 25.000Fcfa. S. S. KAMISSOKO

Source : L’Essor

avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct