Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Crise de la FEMAFOOT: un nouveau succès pour l’équipe AIM

C’est un grand ouf de soulagement pour le gouvernement et l’ensemble du monde footballistique de notre pays. Enfin, les acteurs du football malien font la paix et la menace qui pendait comme une épée de Damoclès sur notre pays est levée.

Abdoulaye Idrissa MAIGA Premier ministre pm Abdel Karim KONATE porte parole gouvernement

Initiée depuis le lundi dernier par le nouveau Premier ministre Abdoulaye Idrissa MAIGA, la médiation dirigée par le porte-parole du gouvernement, Abdel Karim KONATE, entre les protagonistes de la crise du football de notre pays a enfin permis, dans la soirée du jeudi, de mettre d’accord les deux parties sur des points. Suite à la signature de cet accord sous l’égide d’une Commission mise en place par le Premier ministre et présidée par le ministre du Commerce, porte-parole du gouvernement, la suspension qui planait sur notre pays a été levée par la FIFA dès vendredi avec effet immédiat.
L’on rappelle qu’après des années de crise et plusieurs médiations sans succès, le ministre des Sports, Housseini Amion GUINDO, avait décidé de prendre un décret le 8 mars dernier pour dissoudre le comité exécutif de la FEMAFOOT et mettre en place un Comité de normalisation pour le football (CONOR). La réaction de la FIFA ne se fait pas attendre : le Mali est suspendu jusqu’à la réinstallation du bureau fédéral dirigé par Boubacar Baba DIARRA.
Face à l’échéance fixée par la FIFA pour l’effectivité de la suspension (ce qui priverait les cadets d’une CAN ce mois de mai), le gouvernement a mis en place une commission pour dénouer l’ensemble du contentieux footballistique. Durant toute la semaine dernière, sous la présidence du ministre Empé, les deux protagonistes de la crise (le bureau fédéral dirigé par Boubacar Baba Diarra et le Collectif des Clubs et ligues majoritaires, dirigé par l’ancien ministre des Sports, Mamadou Dippa Fané) se sont réunis. Après d’âpres discussions, ils ont signé, dans la nuit du jeudi à vendredi, un protocole d’accord sous l’œil vigilant du Premier ministre.
Cet accord obtenu aux protagonistes est un autre succès à l’actif du gouvernement qui avait mis en mission une Commission présidée par Abdel Karim KONATE dit Empé, porte-parole du gouvernement.
Que dit le compromis trouvé, que certains appellent déjà l’Accord Ampé ?
Le protocole d’accord signé entre les parties comporte, entre autres : l’annulation de dissolution du comité exécutif de la FEMAFOOT et de la création du CONOR ; la levée de toutes les sanctions à l’encontre des clubs et ligues majoritaires) ; la reprise des élections à Bamako et à Ségou dans les semaines qui suivent ; la convocation d’une Assemblée générale dans 45 jours pour la mise en place d’un nouveau Comité directeur de la FEMAFOOT ; l’indemnisation du Djoliba et des « 11 créateurs de Niaréla » pour leurs disqualifications ; la suspension de tous les recours judiciaires tant au plan national qu’international.

Par Sikou BAH

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct