Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Création du Sénat au Mali: Une annonce bien accueillie par les Maliens!

Dans son adresse à la Nation des vœux de nouvel an, IBK a annoncé la création d’une seconde chambre en vue de renforcer le pouvoir législatif. Cette annonce a eu un écho favorable au sein de la population malienne dans son ensemble. Pour elle, cela renforcerait la démocratie dans notre pays en quête de ses lettres de noblesse après l’interruption qu’elle a connue lors de la crise de 2012 et bien au-delà.

ibrahim boubacar keita ibk president visite discours allocution conference

Venu au pouvoir dans un contexte particulièrement difficile pour son pays, IBK a le souci de remettre les choses à leur place en vue de renforcer notre démocratie. Pour ce faire, il annonce une série de réformes visant à renforce les institutions de la République pour un meilleur ancrage des acquis démocratiques. Parmi ses annonces dans ses vœux de nouvel an 2017, figure en bonne place la création du Sénat communément appelé la seconde chambre après le parlement. Des citoyens interrogés à ce sujet ne cachent pas leur optimisme de voir cette chambre voir le jour.
Hama Cissé, enseignant de son état, dit ceci à propos de la création du Sénat au Mali : «Pour moi, la création du Sénat est une chose très salutaire. Ce, dans la mesure où il renforce le pouvoir législatif représenté seulement par l’Assemblée Nationale. Ce sont les Députés qui ont le pouvoir de voter les lois soumis à eux par la Nation malienne. Même s’ils font bien, il faut une autre structure pour examiner ces mêmes lois soumises à leur appréciation. La création du Sénat répond à ce souci de bien faire les choses. C’est pourquoi je salue l’annonce de la création du Sénat », s’est félicité notre éducateur.

Moussa Dicko, est universitaire. Il pense également que l’idée de création de cette 2e chambre n’est pas nouvelle. Le Président ATT avait nourri cette ambition. Il a malheureusement quitté le pouvoir dans des conditions que nous connaissons tous. Si IBK veut lui emboiter le pas, nous ne pourrons que saluer l’initiative. Je demande à l’Assemblée Nationale et aux autres forces vives de la Nation à le soutenir dans ce sens en faisant passer le projet de création de cette chambre à l’hémicycle. «Ce n’est pas une question de personne mais de gouvernance partagée ; d’où mon souhait de voir cette chambre au Mali», a-t-il ajouté d’un air de joie.
Pour Aminata Camara, femme leader d’une association féminine de la place, la création du Sénat est une initiative salutaire pour notre pays : «Je suis pour cette chambre qui va renforcer à coup sûr le pouvoir législatif. Si elle est créée, je souhaite que les femmes y soient fortement représentées. Car, ça pourrait combler la faible représentativité de la gent féminine à l’hémicycle. Un autre souhait et non des moindres pour moi est de voir le débat profondément engager au sein de cette institution pour amener l’Exécutif à gouverner dans les règles de l’art », dira Mme Camara.
L’annonce de la création de Sénat est sentie comme une initiative salutaire par une frange importante de la population malienne. Elle souhaite non seulement sa création, mais aussi son animation par celles ou ceux qui y siègeront une fois mise en place. Le Chef de l’Etat IBK vient une fois de plus gagner la confiance de ses concitoyens avec l’idée de création de cette seconde chambre.
Ambaba de Dissongo

Source : L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct