Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coupe du monde 2018 et 2022: Un ex-vice-président de Fifa placé en garde à vue

L’attribution des coupes du monde 2018 en Russie et 2022 au Qatar fait l’objet d’une affaire en justice. Ce mardi 28 novembre, l’ex-vice-président de la Fifa Reynald Temarii a été placé en garde à vue par la justice française.

Egalement ex-président de la Confédération de football d’Océanie (OFC), Reynald Temarii a été interrogé par les enquêteurs de la police anticorruption avant d’être remis en liberté le lendemain.

Publicité

Cette garde à vue répond à l’ouverture d’une enquête en 2016, par le parquet national financier en rapport avec des soupçons de corruption à la Fifa sur l’attribution des coupes du monde 2018 en Russie et 2022 au Qatar.

L’audition a porté sur la somme de 305.000 euros que Reynald Temarii a reçue en janvier 2011 du Qatari Mohamed Bin Hammam, alors membre du Comité exécutif de la Fifa et président de la Confédération asiatique de football. Il avait été suspendu pour 8 ans de la Fifa en 2015 pour infraction au code éthique pour ce paiement. La Fifa a annoncé que cette somme devrait permettre à son ex-vice-président de régler les frais de justice dans le cadre d’une précédente procédure de suspension en 2010.

Pour le moment, l’objectif de la justice française est de savoir si ce paiement répondait à l’attribution des deux coupes du monde de football, le 02 décembre 2010. Or à cette date, il n’avait pas pu voter parce que déjà suspendu. La crise qui secoue la Fifa depuis 2015 a commencé par la désignation du Qatar par les membres du comité exécutif de la Fifa.

 

Source: afrikmag

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct