Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Côte d’Ivoire-Mali: Voilà pourquoi Sissoko serait dans les buts

Avec le retour du portier  Soumaïla Diakité en sélection coïncidant avec l’éclosion du jeune Djigui Diarra,  on était curieux de connaitre le gardien numéro 1 du sélectionneur Alain Giresse. Mais au fil des matches et des évènements, c’est le sociétaire d’Orléans, Oumar Sissoko, qui semble s’imposer dans les buts des Aigles.  Pour la rencontre Côte d’Ivoire-Mali, il ne serait pas étonnant de le voir comme dernier rempart.

oumar-sissoko-goal-gardien-but-football-aigle-mali

Jamais qualifiée à une phase finale de Coupe du monde, l’équipe nationale du Mali compte bien être au rendez-vous de la Russie en 2018. Pour ce faire, le sélectionneur Aigles, Alain Giresse, avait établi une liste de joueurs  presque parfaite à tel point que l’on se demandait quel onze de départ aligner face aux Eléphants de Côte d’Ivoire le samedi prochain pour l’entrée en lice  des Aigles aux éliminatoires du Mondial 2018. De la défense à l’attaque en passant par le milieu de terrain, le choix des hommes semblait donner des cheveux blancs  à Alain Giresse. Mais à deux  jours de la rencontre, la situation commence à se décanter d’elle-même avec des forfaits et problèmes de visa balisant ainsi le chemin à certains et bouchant le trou à d’autres. C’est le cas au niveau des buts où Oumar Sissoko était menacé au profit des deux gardiens du Stade malien de Bamako: l’expérimenté Soumaïla Diakité (4 Coupes d’Afrique Nations) et l’étoile montante Djigui Diarra (médaillé de bronze du Mondial U20 en 2015).

Avec le rassemblement à Paris, Soumaïla et Djigui n’ont pas pu rallier l’équipe en France pour les préparatifs faute de visa. Après avoir manqué le rassemblement de l’équipe (qui devrait arriver à Abidjan cet après-midi), les deux portiers cités ( qui arrivent également à Abidjan ce jeudi) ont désormais moins de chance de garder les buts des Aigles contre les Eléphants ivoiriens surtout que c’est Oumar Sissoko, sociétaire d’Orléans, qui a joué presque toutes les rencontres des éliminatoires de la CAN 2017 malgré la grogne d’une partie du public sportif. Mieux Sissoko compte déjà 10 matches de Ligue 2 durant lesquels il a été titulaire alors que le retour de Soumaïla au Stade malien de Bamako en provenance d’Iran il y a quelques mois avait imposé à Djigui le partage des temps de jeu dans les buts des Blancs de Bamako. Donc avec un gardien de but moins expérimenté que lui (Djigui Diarra) et un autre en manque d’autant de temps de jeu que lui (les deux ayant en plus manqué le rassemblement), Oumar Sissoko a toutes les bonnes raisons de se voir titulariser face à la Côte d’Ivoire ce samedi 8 octobre à Bouaké.  Il n’y a plus donc de suspens comme le jour de la publication de la liste.

Source : Maliactu.info

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct