Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coopération Mali-Japon : Bamako dispose désormais d’une cartographie numérique à grande échelle

La zone Métropolitaine de Bamako dispose désormais d’une cartographie à grande échelle à jour et précise, permettant d’appréhender convenablement les problématiques d’assainissement, de sécurité, de communication et de gestion des différentes activités du développement urbain notamment le cadastre et le foncier.

daisuke-kuroki-ambassadeur-japonais-mali-projet-carte-topographique-numerique-bamako

Ce nouvel outil de développement est le fruit de la coopération entre le Mali et le Japon à travers l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et l’Institut Géographique du Mali. Présente au Mali depuis 1998, la JICA a réalisé sur un financement non remboursable du Japon deux grands projets de cartographie à grandes échelles accompagnés d’un transfert de technologie et de compétences à certains agents de l’IGM. Il s’agit de : la conception de quarante-huit (48) feuilles de cartes à l’échelle de 1/50 000 dans la zone de Kita, Sirakoro et Bafing-Makana dans la région de Kayes ; et la réalisation du « Projet de cartes Topographiques Numériques de la Zone Métropolitaine de Bamako à l’échelle 1/5000 ».

Les résultats de ces deux projets ont été présentés, ce jeudi 06 octobre 2016 au palais des sports, dans le cadre d’un séminaire présidé par le Secrétaire Général du Ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement. Makan Fily DABO, pour la circonstance, était accompagné des sieurs Shunsuke TOMIMURA, Chef d’équipe d’Etudes de la JICA, Yuji MORIYA, Représentant Résident de la JICA, Daisuke KUROKI, Ambassadeur du Japon au Mali, Mamadou Lamine OUATTARA, Directeur Asie et Océanie au Ministère en charge des affaires étrangères, et Ando Enko GUINDO, Directeur Général de l’IGM.

mali-projet-carte-topographique-numerique-bamako

cartographie Bamako

‘’L’information géographique en général et la Cartographie en particulier qui constituent le soubassement des avant-projets d’aménagement du territoire, des infrastructures routières, scolaires, sécuritaires et de leur planification, nécessitent une synergie d’actions et une mobilisation d’importants moyens humains, matériels et financiers’’, a rappelé le Secrétaire Général DABO. Il a ensuite remercié le Gouvernement du Japon et toute l’équipe technique du projet, au nom de madame le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement.

La population de Bamako, selon les derniers recensements, est passée de 1 million en 1998 à 1,8 million en 2009. L’exode rural vers la capitale a créé une prolifération de zone d’établissement non contrôlé et une extension urbaine anarchique. Cette nouvelle cartographie permettra d’adapter les réalités urbaines aux exigences de développement. Elle pourra également servir de base pour l’aménagement des infrastructures telles que les routes ; les projets d’alimentation en eau et de fournitures d’électricité ; et la réalisation d’autres infrastructures socio-sanitaires.

Cellule Com – Metd 

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct