Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Conférence d’entente nationale ; Le chronogramme enfin dévoilé !

Longtemps annoncée, la date de la conférence d’entente nationale a été finalement fixée par le gouvernement. Et cela à l’issue de la session extraordinaire du conseil des ministres, tenue le samedi 18 mars dernier dans sa salle de délibérations à Koulouba. Environ 300 participants venant des régions y prendront part.

Fin du suspens ! Le chronogramme de la Conférence d’Entente nationale est désormais connu depuis le samedi 18 mars dernier. Elle se tiendra du 27 mars au 2 avril prochain à Bamako et mobilisera trois cent participants venant de l’intérieur du pays. La décision a été prise à la session extraordinaire du conseil des ministres tenue dans sa salle de délibérations à Koulouba, sous la présidence du Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta.

baba akhib haidara mediateur republique litteraire

Elle intervient après la restitution des travaux de la Commission préparatoire de ladite conférence, menés de manière inclusive à travers l’organisation de consultations régionales et catégorielles.

Pour rappel, le président de la commission préparatoire, Baba Hakib Haïdara a, à cet effet, rencontré tour à tour, les groupes signataires de l’Accord de Paix, les présidents des Institutions de la République et des Autorités administratives indépendantes, les anciens Premiers ministres, les organisations et associations confessionnelles, les partis politiques, les organisations syndicales, les notabilités, les groupements de femmes et de jeunes, la diaspora, la MINUSMA et le Comité de Suivi de l’Accord.

Ces consultations ont révélé une large adhésion des forces vives de la Nation à la tenue de la Conférence d’Entente Nationale qui sera organisée autour de trois grands thèmes : la paix, l’unité et la réconciliation nationale. Avec pour objectif : d’approfondir les débats sur les causes profondes du conflit et d’élaborer une charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale sur une base consensuelle. Et cela conformément aux dispositions de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger.

L.N

Source: Tjikan

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct