Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Concours international Robotique à Dakar et à Washington : les équipes maliennes à pied d’œuvre pour les préparations

En prélude des Concours internationaux Robotique qui se tiendront du 11 au 13 mai à Dakar et du 16 au 18 juillet 2017 prochains, les équipes nationales du Mali sont en pleine préparation, d’où le lancement, le samedi 18 mars 2017, à la Cité des enfants des sessions des formations en STEM « Science, technologie, ingénierie et mathématique » et puis en Robotique.

Robotique est la conception et la réalisation de systèmes automatiques à partir de moteurs, de circuit électronique, et sur la base de programmation. Par ailleurs, le concours international Robotique pour les élèves 15-18 ans, est une idée de la formation et de la compétition en Robotique  venue de First Global, fondation américaine qui encadre et suit de nombreux élèves issus de divers horizons dans le domaine de la science et de la Robotique depuis des années. Ainsi, le Pan-African Robotic compétition ou ‘’PARC’’ a aussi été créé par le ministère de l’Enseignement supérieur Sénégalais pour les élèves du Fondamental. Alors, ces deux entités (First Global et PARC), à travers l’Association iNERDE, ont décidé de faire intervenir cette année les élèves maliens dans le souci d’amener le pays vers l’émergence dans ce domaine.

A cet effet, ils sont au nombre de 20 élèves venus de 14 Lycées privés et un Lycée public du District de Bamako et 21 élèves fondamentalistes venus de 6 écoles privées et 2 écoles publiques de Bamako et Kati, retenus lors d’un casting qui vont participer à ces sessions des formations en STEM « Science, technologie, ingénierie et mathématique » et puis en Robotique.

Le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr. Drissa Diallo a salué la participation de notre pays à ce concours international Robotique. « La formation des jeunes maliens en STEM s’inscrit en droite ligne avec les orientations du gouvernement du Mali qui a décidé de faire de la science et de la recherche, le fer de lance du développement socio-économique du pays, en mettant l’accent sur la culture scientifique au niveau des jeunes », a-t-il dit. Pour cette raison, à ses dires, le ministère a organisé u 1er au 03 décembre 2016, la première édition de la Fête des sciences, qui fut un véritable espace d’échange pour la promotion de la science, car elle a permis de valoriser auprès des jeunes les savoir-faire scientifiques et technologiques. « J’accorde une importance particulière à cette formation, et, avec le département de l’Éducation nationale, nous mettrons tout en œuvre, pour non seulement sa réussite, mais aussi pour cerner un cadre de vulgarisation de l’Enseignement de la Robotique à travers une formation continue des Enseignants », a-t-il souligné. Avant de signaler qu’il sera important de faire un suivi des élèves qui vont subir la formation, et participe aux compétions, mais aussi, que d’autres élèves participent à ces mêmes compétitions, les années à venir.

Selon Dr. Amadou Koné pendant ces jours de formation les élèves vont être formés en introduction robotique, prise en main kit robot, programmation Blockly et plusieurs autres thèmes en anglais. Il a précisé qu’envions 145 pays vont participer à ces concours à Washington et quant au concours qui se tiendra à Dakar il y aura la participation de 600 à 800 africain dont 400 élèves du Sénégal. Il a fait savoir que pour la participation de cette première édition, plusieurs écoles de la Capitale ont été contactées à travers les CAP et les Académies d’enseignement, et des élèves ont été proposées sur la base de leur consentement, ainsi que celui de leurs parents.

 Seydou Karamoko KONE 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct