Concours découverte jeunes talents du oalais de la culture / Kamissa Diabaté se classe 1ère avec sa flûte

L’édition 2012 du Concours découverte jeunes talents organisée par le Palais de la culture a connu son épilogue le 20 octobre 2012, au cours d’une soirée riche en sons et en couleurs, qui a vu la consécration de Kamissa Diabaté.

 

La finale du Concours découverte jeunes talents a été un prétexte tout trouvé par le Palais de la Culture pour gratifier le public bamakois d’une soirée exceptionnelle. Et les spectateurs qui a en avaient besoin se sont régalés sans se faire prier. La soirée a démarré avec la prestation de l’ensemble instrumental. Après ce fut successivement celle du  ballet national et du Badema national. Ces différentes prestations des formations nationales ont ouvert la voie à la compétition entre les jeunes talents sur un accompagnement musical du Badema national. Venue de son Koulikoro natal, Dankoro Damba fut la première à ouvrir le bal avec un rythme de musique bambara, avec sa chanson « Kele Magnin », histoire de magnifier la paix en cette période tumultueuse pour notre pays. « Maaya » a été le titre qu’a proposé Adama Konta venu de Mopti, sur la rythmique de la musique Bozo. Daouda Sangaré, dans une imitation prononcée de Yoro Diallo, bien que représentant Bamako, nous a transportés dans le Wassoulou profond avec sa chanson « Senanko ». Représentant la région de Sikasso, Maimouna Sanogo, dans un rythme du Ganadougou, a mis de l’ambiance dans la salle avec sa chanson «  Janto iyerela ». Venu de Koulikoro, mais précisément de Kangaba, Zoumana Diabaté, dans « Juguya Magnin », a convaincu la salle de sa maitrise de la scène. Et, comme le hasard fait bien les choses, à l’exception de la prestation de Amida Ag Fano de Kidal, qui était hors compétition, les quatre dernière étaient d’un niveau capable de se tailler une place dans le trio de tête. D’abord, ce fut Bamakan Diawara de Kayes qui a proposé « Kele Magnin ». Kamissa Diabaté de Bamako, avec sa flute, a chanté « Mary ». Habibatou Gassama de Kayes, dans une chanson Sarakolé « Kodimanadi », a fait danser la salle et Hama Cissé, de Tombouctou, sur un rythme endiable de « Holey », a fait lever une partie de la salle avec sa chanson « Anhalissi ». Apres toutes ses prestations, le jury présidé par Massambou Wele Diallo et composé de Mme Kouma Oumou Dede Damba, Idrissa Soumahoro, Youssouf Doumbia et Karidjigue Laico Traoré s’est retiré pour la délibération. Le temps de la délibération a été mis à profit par Mah Kouyaté N9 I et le Koteba national pour tenir la salle en haleine avec des prestations exceptionnelles. Pour mettre fin à la soirée co-présidée par le ministre de la culture et celui de la jeunesse et des sports, le jury a levé le voile sur les résultats de sa délibération. Kamissa Diabaté a été classée première avec 16,50 points et a remporte le premier prix d’une valeur de un million de FCFA. Bamakan Diawara est arrivée à la deuxième place avec 16 points et s’est vue attribuer le deuxième prix d’une valeur de 750 000 FCFA. Hama Cisse a été classe troisième avec 15, 5 points et a remporté la somme de 500 000 FCA.                                                                                                          Assane Koné

 

SourceLerepublicainmali