Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Communiqué de presse sur les violences à Kéniéba : Le Mouvement Mali En Action qui soutient la candidature de Mamadou Igor Diarra, appelle au respect des institutions de la République, au calme (…)

Communiqué de presse sur les violences à Kéniéba : Le Mouvement Mali En Action qui soutient la candidature de Mamadou Igor Diarra, candidat à la présidentielle du 29 juillet 2018, appelle au respect des institutions de la République, au calme et à la responsabilité

Ce lundi 11 juin, des violences ont opposé des manifestants à des éléments des forces de l’ordre dans la localité de Kéniéba, dans la région de Kayes. Les manifestants entendaient protester contre une attitude jugée « discriminatoire » de la part de la société Randgold qui ne jouerait pas la carte de la transparence dans le recrutement du personnel. Ainsi, les autochtones se sentent discriminés par l’entreprise minière.

Ces violences ont entraîné la mort d’un manifestant, en l’occurrence Birama Samaké ainsi que de nombreux blessés aussi bien dans les rangs des manifestants que ceux des forces de l’ordre. S’y ajoutent la destruction et l’incendie des bâtiments publics tels que les bureaux de la préfecture, la résidence du préfet, celles du premier et deuxième adjoint au Préfet. Le feu qui s’est déclaré dans ces édifices publics suite à ces violences a également causé la destruction des cartes d’électeur biométriques récemment reçues par la ville.

Nous, le Mouvement Mali En Action, au nom du candidat Mamadou Igor Diarra:

– Présentons nos sincères condoléances aux proches de la victime.

– Déplorons les blessés des deux côtés auxquels nous souhaitons prompt rétablissement, ainsi que la destruction de biens publics et privés ;

– Rappelons qu’au niveau du Ministère des Mines, il a toujours existé des mécanismes de prévention et de règlements des conflits, créés justement pour favoriser un cadre propice au dialogue.

Cette situation inacceptable met à nu la négligence des autorités en charge d’un secteur qu’elles savent pourtant sensible. Conscients de la situation précaire que traverse notre pays en cette période de veille électorale, nous pensons qu’il est inutile de rajouter de l’huile sur le feu. Considérons que Rangold comme ses dirigeants doivent ne pas cultiver l’intransigeance et tenir compte de la réalité locale des populations vivant dans la proximité des sites miniers. Au vu des dégâts subis par le matériel électoral, nous demandons leur remplacement sans délai.

Enfin, nous appelons au respect des institutions de la République, au calme et à la responsabilité.

Le président du mouvement

Boubacar Salif Traoré

kibaru

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct