Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Communiqué de presse : Précisions sur le rapatriement des deux compatriotes venus de la République fédérale d’Allemagne ….

Nos deux compatriotes Amadou BA et Mahamadou DRAME qui ont fait l’objet de rapatriement au Mali par vol spécial se sont déclarés Maliens lors de leur demande d´asile
en République fédérale d´Allemagne. Dramé aurait même introduit deux demandes en Espagne et en Allemagne ! Les demandes d´asile n´ont pas eu de suites favorables et les deux Maliens étaient obligés de quitter le territoire allemand.

rapatrier-expulser-amadou-bah-mamadou-drame-migrant-diaspora

Mr BA a été identifié maliens depuis le 26 février 2008 ! Il n´y avait aucune incertitude sur l´identité de ces deux personnes qui se sont déclarés Maliens. Mr BA a fait l’objet d’une première tentative de rapatriement en 2011 qui aurait échoué! Il faut noter que du fait de la crise de 2012, l’Allemagne a sursis à toute réadmission jusqu’en 2014. Après les élections libres, transparentes et démocratiques de 2013, ce moratoire a été levé! En ce qui concerne le premier cas de BA après plusieurs relances policières le premier laissez-passer a été livré en son nom le 22 août 2014! Ce qu’il faut savoir toutes personnes identifiées comme ressortissants étrangers vivants en situation irrégulière et sommées de quitter le territoire allemand jouissent de leur liberté de mouvement jusqu’à la mise en œuvre effective de leur rapatriement. Ainsi, nombre d’entre eux profitent de cette période, soit pour régulariser leur situation, soit pour quitter le territoire allemand! Mr BA a séjourné pendant 13 ans en Allemagne de façon irrégulière! Il convient de rappeler qu’il était détenteur d’un document dénommé Aussetzung der Abschiebung (suspension momentanée de la procédure d’expulsion) qui ne constitue aucunement un titre de séjour ou un permis de travail).
Le second cas Mr Dramé a été identité en 2014 après des demandes sans cesse renouvelées un laissez-passer a été délivré en août 2016 ! Je disais tantôt que Mr Dramé a reconnu avoir diligenté deux demandes d’asile, la première en Espagne et la seconde en Allemagne!
Lors de première tentative de rapatriement de nos deux compatriotes sur Air France à Paris ils auraient fait acte de violence sur les policiers! D’après les allemands, les deux cas se sont aggravés à cause de leur comportement agressif. Le cas particulier de nos deux compatriotes a abouti à leur détention avant leur rapatriement! Je souligne avec force qu’il n’y a aucun accord bilatéral entre l’Allemagne et le Mali concernant la réadmission encore moins entre l’UE et notre pays, se conférer au lien ci-après : https://ec.europa.eu/…/irregular-migr…/return-readmission_en
Par rapport aux cas BA et Dramé les efforts diplomatiques déployés de 2008 – 2014 à aujourd’hui sont à saluer! Tout porte à croire que l’attentat de Berlin dont l’auteur était tunisien un individu en attente de rapatriement comme nos deux compatriotes est pour beaucoup dans l’accélération de la procédure de leur rapatriement! La réadmission par vol spécial est une procédure normale des autorités allemandes en cas d’échec de la procédure par voie de vols commerciaux! Bien qu’il n’y avait aucune alternative pour leur rapatriement l’ambassadeur du Mali en Allemagne a fait le déplacement à Buren le lieu de leur détention soit à 600kms de Berlin pour s’enquérir de leur situation et toutes ses démarches furent vaines!
Le ministre des maliens de l’extérieur a reçu en audience la belle-mère de Mr BA il y a de cela quelques jours! Il n’a pas manqué de souligner officiellement à l’ambassadeur d’Allemagne au Mali la sensibilité du problème !je m’en arrête là et suis disposé de vous édifier davantage sur cette question très sensible que je vous prie de ne pas associer à la prétendue accord de réadmission! Le Mali est un pays souverain qui rempli ses obligations du droit international!
Le Mali est notre eldorado croyons y !
Merci de votre compréhension et Bon week-end…

 Kany Keita

 

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct