Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Communiqué de la plateforme suite aux affrontements avec la CMA à Kidal

La Plateforme des Mouvements du 14 juin 2014 informe le chef de file de la médiation internationale, l’Algérie, le Représentant Spécial du secrétaire général des Nations unies à Bamako, chef de la MINUSMA, les Autorités du Mali, la MISAHEL, la CEDEAO, le Niger, le Tchad, la Mauritanie, le Burkina Faso, le Nigéria, la France, les Etats-Unis d’Amérique, la Grande Bretagne, la Chine, la Russie, l’Union européenne, l’OCI et toutes les parties prenantes à l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du Processus d’Alger, de ce qui suit :

Maitre Harouna Toureh avocat general amadou haya sanogo conference

Le 28 juin 2017 en raison des fortes rumeurs d’assaut imminent de la Plateforme sur Kidal, des responsables militaires des forces internationales –conduits par le chef de bureau adjoint de la MINUSMA de Kidal et le colonel adjoint du Commandant du secteur Nord ) ont souhaité et obtenu une rencontre avec des responsables militaires de la Plateforme présents aux environs de Kidal, à Jounhan –poste Plateforme) ces derniers se sont fait accompagner par certains leaders politiques. Au cours de ces échanges, les responsables des deux côtés ont réitéré leurs engagements habituels à savoir qu’il ne sera pas permis à la Plateforme d’attaquer la CMA à l’intérieur de Kidal tout comme les forces internationales ne permettront pas à la CMA de s’attaquer aux forces de la Plateforme stationnées aux alentours de la ville de Kidal.

En dépit de ces engagements on ne peut plus clairs, au matin du 04 juillet 217, une patrouille composée de trois véhicules et de 20 motos de la CMA sortant de Kidal pour la zone de Tadjmarte a procédé à de multiples exactions sur d’innocentes populations civiles.

Le même convoi se retrouve à Telabite, le 05 juillet, le lendemain donc, fait arrêter un jeune homme de la Plateforme, lui faisant subir toutes sortes de sévices avant de l’abandonner et le laisser pour mort.

Ce matin06 juillet2017 ; à l’aube, une patrouille de la Plateforme a été la cible d’une embuscade de la part d’un autre convoi de la CMA qui quittait Kidal,  Tahalte, 90 km aunord-ouest de la ville.

Les affrontements ont duré plusieurs heures et la Plateforme s’en est sortie en déplorant trois morts, six blessés et deux véhicules calcinés tandis que la CMA a subi d’énormes pertes matérielles,  (3 véhicules, plusieurs armes individuelles et collectives récupérées, d’innombrables morts et blessés).

La Plateforme reste convaincue que de telles manœuvres n’ont d’autres objectifs que de retarder et compromettre les dispositions et mesures en cours  devant permettre un retour de l’administration et du MOC à Kidal.

La Plateforme saisit cette opportunité pour renouveler son attachement indéfectible à l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger.

La Plateforme adresse ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

La Plateforme tout en mettant en garde contre le risque réel de compromettre le processus de paix appelle à la retenue, à la poursuite et à l’arrestation des auteurs de ces crimes odieux afin qu’ils répondent de leurs actes devant les tribunaux.

La Plateforme enfin, avise cependant que si aucune disposition n’est prise pour abréger les souffrances des populations, elle ne pourra continuer à croiser les bras face à cette situation.

 

Pour la Plateforme
Moulaye Ahmed Ould Moulaye

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct