Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Commune rurale de Fatoma : une école attaquée, des motos et téléphones emportés

L’école fondamentale de Gninagou dans la commune rurale Fatoma, située à 25 km de Sevaré a été la cible d’attaque hier mercredi.

bandit terroriste rebelles voleur moto armes

Il était 11 heures 45 minutes, quand onze individus armés, perchés sur des motos ‘’sanili’’ ont encerclé l’école, précise Mamadou Ombotimbé, Directeur de l’école fondamentale de Gninagou joint par Malinet. Le directeur détaille « ils se sont scindés en groupes : certains pour surveiller les alentours d’autres se sont introduits dans les classes. Ils ont saccagé le matériel didactique et dépouillé les enseignants de leurs téléphones ».

Qui étaient-ils, que veulent-ils « ils parlaient la langue locale, je n’ai aucune idée sur leurs identités. Quant au motif, ils nous ont fait part de leur hostilité vis-à-vis de l’école classique avant de nous menacer de foutre le camp, si nous tenons à rester en vie », rappelle M Ombotimbé. Après ce forfait les bandits ont tiré à l’air avant de s’en fuir avec deux motos Djakarta.

« Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer », nous confie le Directeur, depuis Mopti, où il se trouve depuis hier en attendant des mesures au niveau hiérarchique pour la reprise des cours. Pas encore d’arrivée des forces armées et de Sécurité sur place, encore moins de revendications officielles, mais d’ores et déjà beaucoup d’habitants attribuent cette attaque aux hommes de Kouffa qui y militent pour le retour à l’éducation basée sur le coran.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct