Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Communales du 20 novembre 2016 : La Codem a fait élire plus de 700 conseillers communaux et 38 maires

Ces informations ont été données lors d’un point de presse animé par Abdoul Kassoum Touré, 1er vice président de la Convergence pour le développement du Mali (Codem), au siège du parti à Djélibougou, en commune I du district de Bamako. Objectif : donner les résultats engrangés par la Codem à l’issue des élections communales du 20 novembre 2016. C’était le samedi 31 décembre 2016, en présence de plusieurs membres du bureau national du parti.

election legislative codem aliance mpr yelema adema

À l’entame du point de presse, le 1er vice-président, Abdoul Kassoum Touré, dira que la Codem a obtenu 705 conseillers communaux et 38 maires sur toute l’étendue du territoire national. Ce résultat, a-t-il commenté, classe le parti Codem au rang de quatrième force politique du pays après le Rassemblement pour le Mali (Rpm), l’Alliance pour la Démocratie au Mali (Adéma) et l’Union pour la République et la Démocratie (Urd).

«Ce résultat salutaire à l’issue des élections communales précédentes et cette position prennent un relief particulier au regard des paramètres suivants : au chapitre du nombre des circonscriptions électorales, le parti a présenté des listes dans 463 communes sur 688 soit 67,38% aux élections du 20 novembre 2016 ; contrairement à 2009 où le parti avait présenté 327 listes, soit un taux de progression de 49,84%, avec comme résultat 444 élus. En termes de couverture territoriale régionale, la Codem a présenté des listes dans toutes les régions sauf à Kidal, Ménaka et Taoudéni», a-t-il expliqué.

Dans les régions où le parti s’est présenté, selon lui, le taux de couverture territoriale régionale est de 34% à Kayes ; 65,74% à Koulikoro ; 98,63% à Sikasso ; 66,95% à Ségou ; 85,18% à Mopti ; 12,50% à Gao et 40,38% à Tombouctou. «Certes, ces résultats sont issus de listes propres et de listes d’alliance, mais aussi, ils reflètent la capacité de mobilisation du parti et d’implantation grâce à l’effort des militantes et militants», s’est-il réjoui.

Le conférencier a en outre rappelé l’engagement du parti dans le renouvellement de ses structures de base en vue de la tenue du congrès ordinaire les 25-26 février 2017. Avant de souligner que ces renouvellements se dérouleront selon l’agenda suivant : du 20 décembre au 20 janvier 2017 : renouvellement des comités ; du 21 janvier au 11 février 2017 : renouvellement des sous-sections ; du 12 au 24 février : renouvellement des sections. Notons que la Codem a comme slogan : «Comptons d’abord sur nos propres forces».

Il faut signaler qu’au terme dudit point de presse, le premier vice-président Abdoul Kassoum Touré a présenté ses vœux de nouvel an aux militants et aux sympathisants du parti. «Le parti est sur la bonne voie. Il n’y a pas de divergence au sein du parti», a-t-il conclu.

Ousmane DIAKITE et K. KARABENTA/Stagiaires

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct