Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

“Chaque fonctionnaire tchadien justifiera ses biens et son patrimoine par rapport à son salaire”, Idriss Deby

“Chacun doit justifier ses biens et son patrimoine par rapport à son salaire. Pour ceux qui pensent que mon propos sera sans suite, ils vont bientôt se rendre à l’évidence. La loi sera appliquée dans toute sa rigueur, dans toute sa force et dans toute sa plénitude”. Tels sont les propos du président tchadien, Idriss Deby Itno.

president tchadien itno idriss deby

Cette  déclaration qui ressemble à une guerre contre les pilleurs de la République a été faite, vendredi dernier, lors de la célébration de la journée de la Paix, de la cohabitation pacifique et de la concorde nationale.

Au Tchad, l’annonce du président a été une surprise pour bon nombre de citoyens. “Verra-t-on bientôt une Cour anti-corruption?”, se demande un cadre d’une banque sous le couvert de l’anonymat. Il faut  rappeler qu’à la veille de l’année 2017, la mise en place de cette cour avait été annoncée par le président.

Cette nouvelle déclaration du président tchadien fait dire aux Tchadiens que Idriss Déby mettait sa parole en pratique, la caisse de l’Etat sera renflouée.

“Pour marquer son adhésion à la déclaration du président de la République, le Garde de Sceaux, ministre de la Justice, le professeur Ahmat Mahamat Hassan s’est levé pour ovationner les propos du Président et a enlevé son bonnet bleu en signe de déférence avant de se rasseoir”, rapporte le site tchadinfos.

Idriss Deby ne veut plus laisser place à la corruption qui gangrène le Tchad. En annonçant la traque contre les voleurs et les pilleurs de la République, le président tchadien a sollicité la contribution des leaders religieux. Objectif, sensibiliser ses compatriotes sur la nécessité d’adopter des conduites vertueuses et des comportements exemplaires.

“Aujourd’hui, le niveau de la précarisation a atteint son firmament. Les preuves  de l’enrichissement illicite sont visibles comme l’attestent les villas cossues qui poussent un peu partout” constate le président de la République. Il déclare que “tous les prédateurs de la République doivent comprendre que leurs actes ne resteront pas impunis”. Punira ou punira pas, les jours à venir vont situer l’opinion.

Yao Junior L

(Visited 21 times, 21 visits today)
Source: afrikmag
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct