Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Championnat national : UNE JOURNEE QUI PROMET DU SPECTACLE ET DES EMOTIONS

La 7è journée qui démarre demain avec la rencontre CSD-US Bougouni, sera marquée par quelques belles affiches dont le choc Réal-USFAS, l’explication entre le Djoliba et l’AS Bakaridjan, le duel LC. BA-Onze Créateurs et le déplacement du Mamahira sur le terrain de l’USC Kita

joueur footballeur lafia club lcba cs duguwolofila asko Les supporters n’ont que l’embarras du choix entre les affiches de cette 7è journée du championnat. Toutes les rencontres promettent du spectacle-du moins au papier-et le choix de la direction à prendre risque de donner quelques tournis à certains inconditionnels. Certes, les rencontres ne sont pas programmées les mêmes jours et se disputeront dans des stades différents, mais les supporters vont devoir faire un choix et n’auront pas le loisir de voir certaines équipes à l’œuvre. La journée qui démarre dès demain, se disputera en quatre temps : samedi, dimanche, lundi et mardi. L’honneur reviendra au CSD et à l’US Bougouni d’ouvrir le bal demain au stade Mamadou Diarra H. de Koulikoro. L’équipe des «7 Villages» a le moral gonflé à bloc après le beau match nul obtenu la semaine dernière au stade Modibo Keïta face au Stade malien et attend de pied ferme l’US Bougouni. Toujours en quête de sa première victoire en championnat, le CSD a une obligation de résultat et n’aura droit à aucune erreur contre Bougouni au risque de perdre déjà toutes chances de qualification au Carré d’as. La victoire est donc impérative pour les locaux pour se relancer, mais ne s’annonce pas facile contre l’US Bougouni qui reste sur une démonstration dans ce même stade Mamadou Diarra H. face au Nianan (4-1) et qui aura à cœur de refaire le même coup. Tous les ingrédients semblent donc réunis pour une belle bagarre entre deux équipes qui étaient méconnaissables depuis le début du championnat et qui ont réalisé chacune un coup de tonnerre lors de la précédente journée. 24h plus tard au même stade Mamadou Diarra H., l’autre représentant de la ligue de Koulikoro, le Nianan sera l’hôte de l’AS Sabana. Dans cette confrontation, la pression sera surtout du côté des locaux humiliés 4-1 devant leur public lors de leur dernière sortie et qui n’ont d’autre choix que de gagner pour faire oublier cette déconvenue. L’adversaire du jour, l’AS Sabana semble une proie facile pour le Nianan sauf que depuis quatre journées, l’équipe phare de la capitale du Méguétan est en perte de vitesse et accumule les contre-performances. Dans ces conditions, peut-on parier sur le Nianan face à l’AS Sabana ? C’est difficile de répondre par l’affirmative mais on peut s’autoriser à dire que les Koulikorois aborderont la partie avec les faveurs du pronostic. Le même dimanche, deux rencontres sont prévues au stade Modibo Keïta. A 17h, LC. BA affrontera les Onze Créateurs, tandis que l’ASB sera face à l’AS Police en deuxième heure. Auréolés de leur belle victoire de la précédente journée au stade Baréma Bocoum de Mopti devant l’AS Sabana (2-0), les Tigres de Lafiabougou constituent un sérieux client pour les Créateurs qui font partie du «Big-Four» malien depuis quelques années. Ce sera donc un test-grandeur nature pour le promu de la ligue du District et la confrontation s’annonce d’autant plus intéressante que les Créateurs sont en quête de rachat après l’échec de la 6è journée contre le COB (1-0). Les pensionnaires de Niaréla ne peuvent s’autoriser une deuxième défaite de rang et feront tout pour redresser la barre, dimanche face aux Tigres. Cette remarque vaut aussi pour l’AS Police qui en découdra avec l’ASB en deuxième heure. La semaine dernière, les Policiers ont lâché deux points devant l’USC Kita au stade Modibo Keïta (1-1) qu’ils voudront récupérer à l’occasion de cette confrontation avec les Bamakois. Mais les Jaunes de Garantiguibougou feront-ils ce cadeau à leurs adversaires ? Pas sûr, surtout quand on sait que l’ASB vient d’accrocher l’un des favoris du championnat, le Djoliba (0-0) et que l’équipe n’a concédé que deux défaites depuis le début de la compétition. La troisième rencontre du dimanche aura pour cadre le stade Municipal de Kita où l’USC Kita recevra le Mamahira. Ce sera le duel des mal classés et bien malin est celui qui pourra dire laquelle des deux équipes aura le dernier mot. Le bilan plaide en faveur du Mamahira (2 victoires, 1 nul et 4 défaites, contre 4 nuls et 3 défaites pour l’USC Kita), mais on sait que depuis le coup d’envoi du championnat, les Katois peinent à enchaîner. Les protégés du coach Issiaka Bagayoko tenteront de vaincre le signe indien, tout comme d’ailleurs les Kitois qui sont en quête de leur premier succès dans la compétition. La 7è journée se poursuivra lundi avec les affiches Djoliba-AS Bakaridjan et CSK-Débo club et la boucle sera bouclée mardi avec le duel entre l’ASOM et le Stade malien et le choc qui mettra aux prises le leader de la poule B, le Réal et son dauphin, l’USFAS. Seulement un point sépare les deux équipes (16-15 en faveur du Réal) et l’enjeu principal de cette explication sera la première place de la poule. Si les Scorpions l’emportent, ils conforteront leur position de leader, mais s’ils perdent, les militaires passeront devant. En cas de match nul entre les deux équipes, le Djoliba pourrait être le principal bénéficiaire, mais à condition que les Rouges s’imposent devant l’équipe de Barouéli. S. B. TOUNKARA LE PROGRAMME Samedi 7 mai au stade Mamadou Diarra H. 16h : CSD-US Bougouni Dimanche 8 mai au stade Modibo Keïta 17h : LC. BA-Onze Créateurs 19h : ASB-AS Police Au stade Mamadou Diarra H. Nianan-AS Sabana Lundi 9 mai au stade Modibo Keïta 17h : Djoliba-AS Bakaridjan 19h : CSK-Débo club Mardi 10 mai au stade Modibo Keïta 17h : ASOM-Stade malien 19h :Réal-USFAS

Transfert : IBRAHIMOVIC DE RETOUR AU MILAN AC ?

Dans un entretien à paraître dans le magazine GQ, dont le Corriere della Sera s’est procuré des extraits, Mino Raiola s’est exprimé au sujet de l’un de ses poulains, un certain Zlatan Ibrahimovic. Et l’Italien a ouvert une nouvelle porte en affirmant que le Suédois pourrait très bien «retourner au Milan AC» la saison prochaine, un club où il a évolué entre 2010 et 2012. Cette annonce n’est pas totalement surprenante cependant pour qui se souvient des déclarations de l’attaquant du Paris SG en novembre dernier dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. A l’époque, Ibrahimovic n’avait pas caché son attachement au club rossonero : «Pour moi, c’est le plus grand club dans lequel j’ai jamais joué. Et j’ai joué dans de nombreux grands clubs. Mais le Milan n’est pas comme les autres: dans son fonctionnement, de par son organisation … Et puis nous avions une équipe fantastique.» Un lien tel que le Suédois n’avait pas hésité à ajouter, nostalgique : «Milan me manque. San Siro, la ville, les gens, la langue : je n’ai que des bons souvenirs. Je l’ai toujours dit : l’Italie est ma seconde maison. Je m’y suis toujours bien senti. Et je l’ai déjà dit: si ce n’avait tenu qu’à moi, je n’aurai jamais quitté le Milan.» Faut-il voir dans les propos de Raiola un prolongement de cette déclaration d’amour, alors que l’avenir du Suédois s’avère toujours aussi flou, avec une multitude de pistes envisagées (Manchester United, Chelsea, le championnat américain, rester au Paris SG…) ? Ibrahimovic ferait-il un appel du pied aux dirigeants du Milan AC ? Difficile de trancher tant les déclarations de Raiola ne cessent d’évoluer jour après jour. L’agent qui en a aussi profité pour évoquer d’autres sujets, comme le rachat de la Roma ou Mario Balotteli, qu’il égratigne au passage : «Si Mario avait eu le mental de Zlatan, Messi aurait sans doute moins de Ballon d’Or aujourd’hui.»

Source : L’Essor

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct