Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Championnat d’Espagne : le Barça répond du tac au tac au réal

Le FC Barcelone est toujours dans le coup pour le titre de champion d’Espagne.

joueur footballeur barca

Large vainqueur de Grenade à l’extérieur (1-4), dimanche soir lors de la 29e journée de la Liga, le club catalan a répondu du tac au tac au Real Madrid, qui avait ouvert la journée avec un succès flatteur face à Alavés (3-0).
Fort de cette victoire acquise non sans mal, les hommes de Luis Enrique ont réussi à revenir à deux petits points de la Casa Blanca (qui a encore un match en retard à disputer sur la pelouse du Celta Vigo) au classement et rester une menace active jusqu’au bout.
Frustré pendant une heure, malgré l’ouverture du score de l’inévitable Luis Suarez juste avant la mi-temps (44e, 0-1), le Barça, privé de Lionel Messi suspendu, a dû attendre l’heure de jeu pour faire sauter le verrou andalou. Et il a dû son salut à Paco Alcacer, pourtant en difficulté cette saison en Catalogne. Profitant de l’excellent travail en pivot de Suarez, l’attaquant de Torrent est venu conclure après l’heure de jeu (64e, 1-2) une des rares actions où le Barça aura réussi à déstabiliser la très regroupée défense de Grenade. Sans briller outre-mesure, ce Barça a fait le travail, tout en sobriété.
Aligné en 4-3-3, une première en Liga depuis le 19 février et son succès au Camp Nou face à Leganés (2-1), le club catalan a soufflé le chaud et le froid lors de ce déplacement en Andalousie. Il faut dire que le robuste Grenade et son pressing haut et intense a eu la bonne formule pour gêner la construction du jeu des Catalans. Ce travail de sape, combinée à l’entrée en jeu de Jérémie Boga à la mi-temps, a d’ailleurs permis au club andalou d’aller chercher l’égalisation juste après le retour des vestiaires (50e, 1-1).
Très efficaces, les joueurs de Grenade ont profité d’un des rares moments de flottement de la défense catalane, où Jérémy Mathieu a été préféré à Gerard Piqué, préservé, etSamuel Umtiti, remplaçant, pour épauler Javier Mascherano, pour faire mouche sur leur premier tir cadré.
Bien aidé par le travail du duo Suarez / Alcacer, le Barça a ensuite déroulé lors de la dernière demi-heure et contrôlé les événements. L’expulsion d’Agbo Uche a dix minutes du terme a permis aux hommes de Luis Enrique d’aller aggraver la marque en toute fin de match. Mathieu Saunier (auteur d’un CSC, 83e, 1-3) et Neymar (90e, 1-4) ont parachevé le succès catalan.
Auteur de son 100e but avec le FC Barcelone, Neymar a lui franchi un cap symbolique. Outre Suarez, intenable dimanche soir à Los Carmenes, le Brésilien a été l’autre maître-artisant d’un succès qui pourra compter lors du sprint final. Ce 100e but il l’a mérité.

 

Source: essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct