Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Centre du Mali : plus de 600 civils tués depuis le début de l’année

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU au Mali (OCHA) a publié ce lundi 1er juillet, un communiqué alarmant sur l’accroissement des besoins de première nécessité dans le centre du pays.

«Les violences liées aux conflits ont atteint un niveau de sévérité jamais égalé» occasionnant plus de 600 morts depuis le début de l’année, a indiqué l’agence onusienne. L’instabilité régionale a provoqué l’exode massif des populations, vidant des villages entiers. Le nombre de déplacés internes à Mopti et à Ségou a été multiplié par quatre en un an, atteignant 70 000 personnes en mai 2019.

 

Cette situation expose les populations civiles à des carences alimentaires, sanitaires, ou encore d’accès à l’éducation. A Mopti, « 179 000 enfants sont privés de leur droit fondamental à l’éducation » relate OCHA alors que 926 écoles ont été fermées dans le pays. La région, à elle seule, enregistre un quart -soit plus de 924 000 personnes- des 3,8 millions qui seront en insécurité alimentaire entre juin et août.

En janvier dernier, un Plan de réponse humanitaire de 296 millions de dollars a été lancé pour une durée de 12 mois pour protéger les populations les plus vulnérables et répondre aux situations d’urgences. Un quart du budget (soit 73 millions de dollars) a été mobilisé pour venir en aide à ces populations dans le centre du pays.

Valentin Boulay, Stagiaire

Sahelien.com

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct