Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Carte NINA : Le nouveau business

Certains services administratifs constituent une opportunité pour escamoter les maigres ressources des citoyens au profit d’intérêts individuels.

document carte identite nina

Témoignage d’une victime du système. 
Ici, la victime devait effectuer une formation dans un pays africain. Ainsi, pour remplir les conditions de son voyage, avait besoin d’un visa.
Donc, pour réunir les dossiers demandés, cette dernière a fait plusieurs jours de va et vient  entre les services administratifs. Un combat de titan pour un document qui était est délivré avant gracieusement.
Donc, après plusieurs semaines de démarches entre le Centre secondaire d’état civil de Korofina et la Mairie de la Commune I, elle a compris réellement comment le pays souffre. A ses dires, c’est un véritable parcours du combattant.  «Pour être recensé, il faut forcément passer la nuit à la Mairie; parce que les agents chargés du recensement n’enregistrent que 30 personnes par jour. D’où le champ ouvert au business. L’étape suivante vous conduit dans une autre commune, dans un autre quartier. Là-bas, ce sont des nouvelles démarches, des nouvelles tractations.
Aussi, il y a trop de réclamations (erreurs, pertes, etc.).
Personne ne peut être satisfait réellement. Sauf ceux qui glissent la main sous la table (………). Cela, au vu et au su de tout le monde.
Dans un Centre secondaire, là aussi c’est pareil. C’est comme au point de départ. Ici, pas de courtoisie ; même à l’égard des malades. Alors la solidarité signifie quoi ? «Si tu parles bien ; c’est-à-dire en mettant la main à la poche,  tu seras géré. Sinon, c’est au suivant ; le plus offrant.
Le Responsable du service se contente de vous demander de faire des prières.
Alors, question : Où passent les salaires ? Ces agents ne sont-ils payés à la fin des mois ?
Mahamadou YATTARA

 

Source: LE COMBAT

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct