Campagne « Tous et Chacun » c’est reparti : Nafi Diabaté plus que jamais impliquée dans la lutte contre la malnutrition

Le Directeur national de la santé, Mamadou Namory Traoré, a lancé, le samedi 13 octobre dernier, la caravane » Tous et Chacun » 2012. Après les premières étapes l’année dernière, qui avaient concerné les régions de Sikasso et de Ségou, la campagne se tourne, cette année, vers les régions de Kayes, Koulikoro et Mopti. L’ambassadrice de bonne volonté, l’artiste musicienne Nafi Diabaté dite Marimar est plus que jamais déterminée et impliquée dans la lutte contre la mortalité infantile, néonatale et maternelle.

Pour la santé de la  mère et de  l’enfant, la caravane « Tous et Chacun » a repris les routes pour les régions de Kayes, Koulikoro et Mopti. Pour cette édition le focus est mis sur la malnutrition des enfants. La délégation dirigée par l’artiste Nafi Diabaté, Ambassadrice de bonne volonté, a connu une première étape à Diema, le dimanche 14 octobre et elle est arrivée à Kayes, le lundi 15 octobre aux environs de 16heures.

Selon Ismaël Maiga, le chargé de communication de l’Unicef, cette caravane manifeste l’engagement de tous les partenaires pour la lutte contre la mortalité infantile, néonatale et maternelle. Il a tenu à saluer l’engagement des ambassadeurs de bonne volonté qui accompagnent la caravane. Il dira que  chaque acte posé en ces jours constitue un grand pas dans le cadre de la lutte contre la mortalité infantile et maternelle. « La caravane n’est pas une balade de santé dans les localités », a-t-il précisé.

Après  une première escale à Diema et sa périphérie où une fête populaire lui a été réservée. C’est avec faste que la population a reçu la délégation et a suivi de bout en bout les conseils sur la santé de la mère et de l’enfant.

Le lundi, le cap était mis sur Kayes. La délégation a déposé ses valises aux environs de 11heures. La place de l’Indépendance était bourrée de monde, un public constitué en majorité de femmes était venu recueillir les conseils des spécialistes de la santé de la mère et de l’enfant. La cantatrice Nafi Diabaté a tenu en haleine le public à travers une révision de son répertoire artistique.  » Je suis plus que jamais engagée et impliquée dans cette campagne de sensibilisation, afin que mes sœurs, mes mamans reçoivent des conseils de nos spécialistes par rapport à la lutte contre la malnutrition, la mortalité infantile, néonatale et maternelle.

Je profite de l’occasion pour dire un grand merci aux initiateurs de ce projet qui ne ménagent aucun effort pour venir en aide aux femmes de toutes les couches sociales  » nous a confié la cantatrice au  téléphone.

 

    Clarisse Njikam

 

SourceL’Indépendant