Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Buffon : “Ronaldo est le joueur m’ayant fait le plus mal”

Gianluigi Buffon a marqué une génération d’amateurs de football. Présent au plus haut niveau depuis la fin des années 1990, l’international italien devrait selon toute vraisemblance arrêter sa carrière après la Coupe du monde 2018. Celui qui a longtemps été considéré comme le meilleur gardien de la planète en a vu des attaquants durant sa carrière mais celui l’ayant le plus marqué n’est autre qu’El Fenomeno, Ronaldo.

gianluigi buffon joueur gardien footballeur club juventus

“Les attaquants m’ayant posé le plus de problèmes ?  Disons qu’il n’y en a pas tellement dans ces années … Mais celui qui m’a le plus fait de mal était Ronaldo, le Brésilien. Le prototype du joueur parfait: il avait de la force, de la vitesse, de l’intuition, de la technique, c’était un joueur qui vous laissait la bouche ouverte. Il semblait être créé dans un laboratoire. Vous ne pouviez pas penser qu’un être humain avait tous ces cadeaux”, a expliqué Gianluigi Buffon dans une interview à Marca.

Le gardien de la Juventus ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait : “L’avenir sera beau. Comment, je ne sais pas parce que je suis très concentré sur le présent. Si vous voulez bien faire, vous ne pouvez pas trop penser à autre chose et à ce que vous allez faire. En fin de compte, lorsque la cassette sera terminée, je vais réfléchir au futur. Être entraîneur ? Cela ne me donne pas envie pour le moment parce que c’est un travail très compliqué et stressant. J’ai pratiquement joué pendant 23 ans chaque semaine. Démarrer une vie en tant qu’entraîneur est un peu compliqué à penser, maintenant”.

Enfin, il s’est exprimé sur la notion de fidélité dans le football moderne : “J’aime le sentiment d’appartenance, c’est pourquoi je suis resté 10 ans à Parme et 17 à la Juventus. J’aime travailler dans un groupe de personnes retranché, avec qui je suis bien et je coexiste. À la fin, vous sentez que vous faites partie de ce groupe et j’ai décidé de rester dedans pour toujours. Oui, la fidélité se perd dans le football. Il a été submergé par les entreprises. Le football peut être quelque chose de sympa pour voir ou pratiquer. Pour moi, toutes ces années à Parme et la Juventus est quelque chose de gratifiant, beau, car dans ces moments, vous pouvez ressentir ce genre de proximité avec le monde entier”.

 

Source: Goal

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct