Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Brèves : Pour lutter efficacement contre le terrorisme : La France veut se désengager militairement du Mali

serval-barkhane-francais-onu-minusma-sahel-patrouille-mixte-soldat-militaire

Pour lutter efficacement contre le terrorisme : La France veut se désengager militairement du Mali

L’opération militaire française au Mali, « Serval » devenue Barkhane, est appuyée dans ses missions par des forces africaines, passées sous le drapeau de l’Onu. L’Union Européenne intervient également au Mali dans le cadre de la formation des forces de sécurité et de défense de notre pays sous l’appellation Eutm. L’Allemagne, la Lituanie, le Luxembourg, la Chine…ont chacun, en ce qui le concerne, des soldats au Mali pour des missions bien précises. Coïncidence ou pas, après les attentats terroristes du 13 Novembre 2015 à Paris, la France a lancé un avis d’appel d’aide à tous les pays de l’Union Européenne en direction du Mali, en vertu de l’article 42.7 du traité de Lisbonne, instituant la Commission de l’Union Européenne. Ledit article prévoit l’assistance des autres pays si l’un des 28 pays membres de l’Ue est victime. De cette manière, la France veut se désengager militairement du Mali afin de concentrer ses troupes dans la bataille qu’elle va engager contre l’organisation de l’Etat Islamique, appelé aussi Deach en Syrie et en Irak.

 COUR SUPREME DU MALI: IBK inaugure les locaux d’un coût global de plus de 11 milliards FCFA

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar KÉÏTA a inauguré, ce vendredi 10 mars 2017 à Banankabougou en Commune VI du District de Bamako, les nouveaux locaux de la Cour Suprême du Mali. D’un coût global de 11 milliards 300 millions de F CFA, le bâtiment compte plus de 100 bureaux équipés ; une salle d’audience de 1000 places et deux autres salles d’audiences de 200 places ; une salle de banquet de 500 places. La construction de ce joyau architectural a été entièrement financée sur le budget national 2013-2016.

»C’est magnifique, c’est formidable, il n’y a rien à dire. Le défi de la salubrité doit être relevé pour garder intact les lieux. La gestion de sa propreté doit être rigoureuse car tout dénigrement de ce lieu n’est pas à notre honneur » a insisté le Président de la République, Ibrahim Boubacar KÉÏTA.

Allemagne : Un partenaire incontestable du Mali

L’intérêt de l’Allemagne pour le Mali se passe de tout commentaire. Il a survécu aux vicissitudes de l’histoire. C’est ainsi que la République Fédérale d’Allemagne a été le premier pays à reconnaitre l’indépendance du Mali en 1960. Depuis, le Mali et l’Allemagne entretiennent de très bonnes relations. La coopération entre les deux Etats touche plusieurs domaines : l’éducation, la santé, le sport, la culture, l’agriculture, l’environnement, la démocratie etc. Ces derniers temps, la fondation allemande au Mali : Friedrich Ebert Stiftung, en plus de son appui à la démocratie et à la citoyenneté, effectue des sondages d’opinion sur des thèmes d’actualité et d’intérêt national tels que la Citoyenneté, le Dialogue et la Réconciliation, la Sécurisation et la Stabilité du pays et des régions du Nord. Le dernier numéro, 6ème du genre du sondage d’opinion sous le label de « Mali-Mètre », publié le 25 juillet 2015 et axé sur l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, a révélé que les questions de sécurité et de défense constituent la préoccupation N°1 des maliens. C’est à partir de cet instant que les dirigeants allemands ont inscrit dans leur agenda 2016 l’envoi des soldats sous le drapeau allemand au Mali.

ASSOCIATIONDU PULAAKU : Le 2eme congrès mondial prévu du 26 au 29 octobre 2017 au Burkina Faso

Le 2e Congrès Mondial du Pulaaku se tiendra à Dori, chef-lieu de la province du Séno, au Burkina Faso du 26 au 29 octobre 2017. Porté par l’Association WaaldeFulbe en partenariat avec Kisal, il est placé sous le patronage de M. Mahamadou Barry, Président de l’Association WALDE FULBE, et sous la Présidence de M. Abdoul Aziz Diallo, Honorable député Maire de Dori.

Le Congrès réunira cent cinquante (150) participants qui réfléchiront, ensemble, sur trois thématiques principales, mais non limitatives, en vue d’aborder les questions de fond relatives au Pulaaku. Pour ce faire, les activités suivantes seront menées : des communications sur des sujets relatifs aux axes thématiques du colloque ; des fora de pasteurs nomades sur le Pulaaku et l’extrémisme violent ; des manifestations culturelles.

ALBAKAYE OUSMANE KOUNTA : Un brillant écrivain s’est éteint !

La grande famille de la Culture en deuil. Cela fait suite au décès de l’écrivain, poète et peintre, l’emblématique Albakaye KOUNTA.L’infatigable auteur malien a tiré sa révérence ce vendredi 10 mars 2017 à Paris où il était en traitement depuis trois mois. Né en 1935 à Tombouctou, Albakaye Ousmane Kounta est l’auteur d’une œuvre poétique, romanesque et photographique d’envergure qui pour chacune de ses parutions était une occasion rare d’entendre l’authenticité et la simplicité d’une parole venue du cœur du Mali. Connu pour ses contes du Macina et de Tombouctou, Albakaye KOUNTA aura inspiré plusieurs générations au Mali et en Afrique.

L’auteur de ‘’Le fils de la folle’’ s’en est allé pour toujours en plongeant toute la nation malienne dans le deuil. Il a laissé pour les générations futures un riche patrimoine, un héritage inépuisable, des chefs d’œuvres qui sont de véritables viviers culturels pour le Mali. Il a publié des poèmes, des contes, des nouvelles et des romans. Les écrits de Kounta sont généralement satyriques. Il peint de manière saisissante tous les aspects, toutes les faces et réalités de la vie malienne en particulier et celle de l’Afrique en général.

Dors en paix !

COMMERCE : Les chantiers du marché rose et halles de légumes de Bamako bientôt lancés !

La semaine dernière, la mouture qui sera le marché Rose et Halles de légumes de Bamako a été présentée au conseil du District de Bamako et aux représentants des occupants de ces deux sites par l’entreprise PACRAY. C’est à une société turque de droit malien qu’est revenue la charge de préfinancer la construction de ces sites en prenant en compte toutes les commodités d’un marché aux standards internationaux en vue d’éviter les incendies répétitifs dont le marché Rose a été victime (1993, 1997 et 2014).

Pour la rénovation du marché Rose et les halles de légumes de Bamako, il est prévu de construire des sites conformément aux normes de standard international. Ils seront dotés des équipements marchants adéquats ainsi qu’un système d’évacuation d’eau, des appareils pour éteindre le feu en cas de besoin. Des mesures seront également prises pour faciliter la mobilité sur les 2 sites. Ce faisant, il sera construit au sous-sol des halles de légumes, un parking d’une capacité de 600 motos et de 200 places pour les véhicules en vue d’éviter de bloquer toute la circulation à l’approche immédiate des sites.

Spécifiquement au marché Rose de Bamako, il sera bâti sur une superficie plus 31 000 m2 avec une capacité d’accueil de 3000 places et tout le système de sécurité indispensable. En outre, il y est prévu de construire 30 toilettes, un dispensaire pour les premiers soins, entre autres.

Quant aux Halles de légumes de Bamako, ce site aura une capacité de 500 stands qui seront répartis entre les bouchers, les vendeurs de poisson, de poulets, etc. En plus de ces stands, ce site disposera de 3 laboratoires de contrôle et de chambres froides en vue de la conservation des produits.

GAO : 02 véhicules contenants des explosifs fortement recherchés

La semaine dernière, deux véhicules suspects de marque land cruiser étaient fortement recherchés. Ces véhicules contenants des explosifs circulaient dans la ville de Gao. Les deux véhicules de couleur blanche sont recherchés par les autorités compétentes.

Nécrologie : La nation rend un homme mérité au Général Kafougouna Koné

Ce dimanche, le 12 Mars 2017 à la place d’Armes du 34ème Bataillon du Génie Militaire. Le président de la République IBK a rendu au nom de la nation malienne un vibrant hommage au Général Kafougouna Koné.

Le Grand Officier de l’Ordre national du Mali, le Général de Division de la 3ème Promotion Mamadou Sissoko de l’Ecole Militaire de Kati Kafougouna KONÉ est mort chez lui dans sa chambre, le vendredi 10 Mars 2017 entre 1 heure et 2 heures du matin, à l’âge de 73 ans. Il a regagné sa dernière demeure au cimetière de Niamakoro où repose sa mère, sis en Commune VI du District de Bamako. Et le président Ibrahim Boubacar KEITA vient solennellement de participer à ses funérailles nationales sur la place d’Armes du 34ième Bataillon du Génie Militaire à l’extérieur de la Base B. « Brave parmi des braves ! Général Kafougouna KONÉ, vous avez mérité qu’en ce jour, Nous venions au nom de la République, vous rendre le dernier et solennel hommage du mérite de la République reconnu par la Patrie malienne ! Dors en Paix vaillant guerrier de Sikasso, honneur de la Patrie », a écrit le Président de la République du Mali, IBK, dans le livre de condoléances qu’il vient de signer en l’honneur du cher disparu Général de Division Kafougouna KONÉ.

Pour le déroulement des funérailles, le Général de Division Kafougouna KONÉ a eu droit au cérémonial officiel et militaire digne de son grade de Grand Officier de l’Ordre National du Mali, le top des grades décoratifs au Mali, avant celui réservé uniquement aux Chefs d’Etat  » la Médaille de Grand-Croix ». Dans la lecture de l’éloge funèbre, le Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Mali a déclaré que le cher disparu est un brillant meneur d’hommes, un héros pour le peuple malien, pour l’armée malienne, pour cette génération afin d’assoir une République. Il a présenté à la famille, aux compagnons d’armes, amis, alliés, parents de l’illustre disparu, de l’Armée et du monde diplomatique ; les condoléances au nom du Président de la République du Mali, du conseil national des Ordres Nationaux du Mali ainsi qu’à son nom propre.

Soulignons qu’ils étaient très nombreux civils et militaires venus dire Adieu, rendre témoignage, être reconnaissants, concrétiser leur estime et respect, à l’illustre disparue et la famille KONÉ. Avec cette disparition du Général Kafougouna KONÉ, c’est une autre Stèle qui s’ajoute ainsi aux anciennes durant ces derniers moments dans le rang de l’Armée malienne.

Dors en Paix Général Kafougouna KONÉ !

Amen.

MISE EN PLACE DES AUTORITES INTERIMAIRES : Toujours pas de compromis à Tombouctou

Toujours pas de compromis à Tombouctou autour de la mise en place des autorités intérimaires. Après Kidal, Gao et Ménaka, où elles ont été investies, l’installation de celles de Tombouctou et de Taoudeni se heurte toujours à l’opposition d’une partie de la population. Prévue pour le lundi dernier, la mise en place de ces autorités au niveau local a été reportée suite à des protestations du Congrès pour la Justice dans l’Azawad. Le processus reste bloqué, mais les discussions sont en cours pour un consensus.

SEGOU : La fondation Educo Mali renouvelle son engagement en faveur des enfants démunis

À Ségou, la fondation Educo Mali renouvelle son engagement en faveur des enfants démunis dans la région. L’ONG prévoit cette année la construction des écoles, la prise en charge des enfants déscolarisés, en alimentation et en fournitures scolaires ainsi que la formation des enseignants.

08 mars : L’association de défense des aides ménagères s’active à faire entendre sa voix

A l’occasion de la journée de la femme, l’association de défense des aides ménagères s’active à faire entendre sa voix. Selon une étude réalisée en 2014 par l’ONG GRADEM , 30% des travailleurs domestiques ont moins de 15 ans et 87% se réveillent avant 6 heure du matin pour travailler. Ce rapport indique également que 59% des domestiques sont agressés verbalement, tandis que 38% le sont physiquement. Certains responsables de l’association des ménagères « déplorent le fait que des femmes fêtent le 8 mars pendant qu’elles ont des aides ménagères qui souffrent à la maison ».

 

Source: lepays

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct