Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Braquage sur l’axe Teherdje (Tombouctou) – Ber : des coupeurs de route se réclamant du MAA dépouillent des forains de plus de 25 millions F CFA puis brûlent 3 véhicules et leur contenu

Aux dires de leurs victimes, les coupeurs de route étaient au nombre de six, dont l’un est malade. Ils parlent correctement le Sonrhaï. Se réclamant du Mouvement Arabe de l’Azawad (MAA), ils circulaient en toute liberté malgré la présence de toutes ces forces au Nord : Minusma, Serval et les Fama. Les bandits armés coupent les routes et s’attaquent surtout aux forains, freinant ainsi la timide relance des activités économiques. Après l’attaque sur l’axe Tombouctou – Aglal, trois jours plus tôt, c’était au tour de la route menant de Teherdje à Ber d’être coupée le dimanche 23 février.

La cible principale n’était autre que les forains car, la foire hebdomadaire de ce village se tient les dimanches. Vers 15 heures, le premier groupe de forains parti à bord d’un véhicule en direction de Ber a été intercepté  à mi-chemin. Sous la menace armée, le conducteur est contraint de stationner. Les passagers mis dehors sont systématiquement fouillés à corps et dépossédés de tout ce qu’ils portaient : argent, téléphones portables, bracelets etc. Le moteur criblé de balles, le véhicule et les bagages furent ensuite aspergés d’essence par les braqueurs et brûlés.
La fumée a alerté le conducteur d’un autre véhicule qui arrivait dans le même sens. Il a tenté de rebrousser chemin, mais il fut rattrapé par les braqueurs et contraint de s’approcher du premier véhicule à feu. Comme le précédent, les passagers de cet autre véhicule furent soulagés de tout et leur véhicule aspergé d’essence puis brûlé. Pendant ce temps, certains passagers ont pris leurs jambes à leur cou en se dirigeant vers Teherdje.
Ils ont averti un conducteur de 4×4 qui courait vers le danger, mais hélas les malfaiteurs étaient déjà là. Ce véhicule est également acheminé auprès des deux autres, les passagers spoliés de leurs biens, le véhicule et son contenu d’animaux, tous brûlés. La nouvelle parvint au village, contraignant les autres forains à rester sur place. Après leurs opérations, les six pyromanes à bord de leur 4×4, aux dires des témoins, sont passés sans crainte par Ber. Les Fama alertées vers 17 heures depuis Tombouctou, se déployèrent sur les lieux, mais pour rien. Car, les braqueurs avaient quitté les lieux. Les militaires auront tout au moins fait œuvre utile en ramenant vingt six forains à Tombouctou.
Le lendemain, cinq autres forains ont pu regagner Tombouctou par eux- mêmes. Etant donné que ce sont les forains qui sont ciblés, pourquoi donc les militaires qui grouillent dans le nord ne prennent pas des dispositions en conséquence au lieu de faire chaque fois le médecin après la mort ?
avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct