Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Bilan semestriel du Projet FORME Le satisfecit des acteurs!

Dans la salle de conférence du ministère de l’Éducation Nationale, le jeudi 4 juillet, les acteurs du projet Formation continue des enseignants et évaluation des apprentissages au Mali (FORME) se sont rencontrés afin de recueillir de façon collégiale l’information nécessaire à l’élaboration du rapport bilan semestriel du projet. Il s’agissait aussi pour eux, de préciser la programmation du second semestre d’exercice. Présidé par Abou Diarra, Conseiller technique, l’évènement a enregistré la présence du coordinateur gestionnaire du projet, Hugues Lavoie et le coordinateur de terrain du projet, Abdoulaye Ky.


Dans son intervention, M. Lavoie a souligné que le projet Forme est une initiative du ministère de l’Éducation Nationale en collaboration avec la Coopération canadienne qui vise à renforcer le système de formation continue des maîtres mais aussi le système d’évaluation des apprentissages des élèves en classe. « C’est un projet qui est né en 2014 qui fait suite à une contribution du Canada au renforcement de la formation des maîtres depuis plus de 15 ans » a-t-il déclaré.
Selon lui, ce projet a travaillé sur les acquis d’un ancien projet de la Coopération canadienne. Au sein duquel, le Canada avait appuyé la mise en place de la politique de formation continue des enseignants et aussi le développement du programme cadre des manuels de gestion et surtout de la stratégie des communautés d’apprentissage des enseignants.
A ses dires, le projet FORME étant à sa sixième année d’existence, travaille sur la consolidation des systèmes qui ont été mis en place et des stratégies qui ont été élaborées pour procéder à l’actualisation du plan de généralisation de la communauté d’apprentissage des enseignants. Cela, dit-il, en vue d’une vaste formation de directeurs d’écoles et conseillers pédagogiques de façon qu’il ait à la fin du projet dans toutes les écoles de l’enseignement fondamental du 1er cycle une Communauté d’apprentissage des maîtres.
« Parallèlement, on a procédé à l’implantation d’un système de suivi de la formation et sur ce, nous avons implanté dans neuf nouvelles académies d’enseignement et dans 70 CAP des centres d’animation pédagogique qu’on appelle ‘’Le système intégrit de gestion de la formation continue’’ » a-t-il souligné.
D’après lui, il existe un logiciel qui permet d’inscrire chacune des formations que les enseignants suivent de façon qu’on puisse suivre leur progression. Ensuite, il s’est dit satisfait du bilan semestriel.
De son côté, le coordinateur terrain du projet, a indiqué que toutes les activités qui ont été planifiées en matière de formation des enseignants ont été réalisées pendant ce premier semestre. A lui de souligner que l’objectif de la formation est d’améliorer la qualité de l’éducation et celle de l’enseignement en classe avec des modules à la fois pédagogique et de discipline scolaire.
« Il y a des zones qui ne sont pas accessibles, en ce moment, nous avons comme stratégie de les regrouper à un endroit où ils peuvent faire ladite formation. Mais c’est un projet qui est à l’échelle du pays » a-t-il soutenu.
Source: Le Sursaut

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct