Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Autorités intérimaires : Tombouctou et Taoudéni rejoignent le rang

Tombouctou et Taoudéni, les deux dernières régions du Nord qui résistaient à l’installation des autorités intérimaires, ont finalement installés, hier jeudi 20 avril, leurs représentants régionaux qui auront la charge de restaurer l’État et préparer les futures élections.

boubacar ould hamadi hamoudi rebelle touareg mnla cma autorite interimaire ould sidy ahamed presidents college transitoire tombouctou taoudeni

Après 4 reports les autorités intérimaires ont enfin été installées à Tombouctou et Taoudéni. Les deux nouveaux présidents, Boubacar Ould Hamadi de la Coordination des mouvement de l’Azawad (CMA) et Hamoudi Ould Sidy Ahamed, ont été officiellement investis dans leurs fonctions et présideront le collège transitoire dans ces localités. Une forte délégation composée du Haut représentant du chef de l’Etat pour la mise en œuvre de l’accord, Mahamadou Diagouraga, du ministre de la Réconciliation, Mohamed El Moctar, du ministre de la Décentralisation, Alhassane Ag Hamed Moussa, du représentant de la médiation internationale, Koen Davidse et des ambassadeurs de la France, des États-Unis, de l’Algérie, s’est déplacée pour l’occasion.

Le Congrès pour la Justice dans l’Azawad (CJA), qui s’opposait à leur installation depuis plus d’un mois, a finalement libéré les checkpoints qu’il occupait militairement autour de la ville. Le mouvement qui exigeait son inclusivité dans toutes les instances de décision régionale, a obtenu, en partie, satisfaction sur ses doléances. Ils ont bénéficié de postes de conseillers spéciaux au sein du gouvernorat et au sein de la commission DDR. Mais signe de cette satisfaction partielle, aucun membre du CJA n’était présent lors de cette cérémonie.

Le CJA a déclaré prendre acte de l’installation des autorités intérimaires à Tombouctou et Taoudéni, néanmoins le mouvement a dit regretter que leurs préoccupations et celles des populations n’aient pas été totalement prises en compte.

Avec Tombouctou et Taoudéni, toutes les autorités intérimaires sont maintenant installées dans les cinq régions du nord du Mali. Reste maintenant à ces autorités transitoires à commencer de façon effectif leur travail.

 

Source: journaldumali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct