Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Audience à la présidence : Les griots veulent réconcilier l’armée avec elle même.

Les griots sont les sentinelles de nos valeurs sociétales. Porteuse de cette responsabilité traditionnelle, une forte délégation conduite par le patriarche des griots, Ousmane Soumano, a été reçue hier par le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, à sa résidence à la Base. Les maîtres de la parole entendaient prendre langue avec le président de la République dans le cadre d’une démarche de réconciliation entre « bérets rouges » et « bérets verts », deux corps d’une même armée qui se sont violemment affrontés dans la nuit du 30 avril au 1er mai.
Le chef des griots, Ousmane Soumano, qui a tenu à se déplacer en dépit son âgé très avancé, a confié à sa sortie d’audience que notre pays a besoin d’une armée unie pour restaurer l’intégrité de son territoire. Il a appelé à l’union sacrée nécessaire à un moment où le Mali a besoin de tous ses fils. Il est, a-t-il annoncé, porteur de message de paix. « Nous avons été contactés par les imams et le chef de quartier de Djicoroni pour intervenir afin de calmer la situation », a-t-il confié.
Pour reconquérir le nord de notre pays tombé entre les mains de forces obscurantistes, les autorités de la transition travaillent d’arrache-pied à rétablir le moral des troupes miliaires et mettre à leur disposition des armes adaptées. C’est en cela que travaille le ministre de la Défense et des anciens combattants, le colonel major Yamoussa Camara, qui a introduit après l’audience des griots, une délégation biélorusse chez le président Dioncounda Traoré.
A. M. CISSE

Source : Les Echos

avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct