Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Assistance continue de nos compatriotes de la diaspora: Le Ministre Sylla dans ses œuvres

Inscrite au cœur des priorités du président de la république Ibrahim Boubacar Keita, la diaspora malienne fait l’objet de toutes les attentions de la part du Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine. Issu lui-même de cette entité très importante dans le développement de notre pays, Dr Abdramane Sylla puisque c’est de li qu’il s’agit maitrise mieux que quiconque les attentes et les aspirations profondes de ses compatriotes de l’extérieur. Incitation au retour des compétences, promotion de l’immigration légale, assistance à nos compatriotes partout ou ils se trouvent, encouragement de l’investissement en vue d’un retour volontaire ou en cas de force majeure au pays, tels sont entre autres les domaines d’intervention sur les quels le département a mis un accent particulier. Cette gestion atypique de ce dossier sensible s’est traduite la semaine dernière par l’accueil des migrants venus de la Lybie.

abdrahamane-sylla-ministre-malien-exterieur

Pour un développement continu et durable, un pays a besoin de l’ensemble de ses filles et fils. Cela, le régime IBK l’a très tôt compris. Dès la campagne électorale en prélude à la présidentielle de 2013, IBK avait annoncé le ton en affirmant que le Mali ne peut aimer celui qui n’aime pas les Maliens de l’extérieur. En droite ligne de cette affirmation, nos représentations diplomatiques et consulaires sont davantage à l’écoute des émigrés.

Pour matérialiser cette volonté politique clairement affichée au sommet de l’Etat, le président de la république a jeté son dévolu sur un homme de la diaspora. Dr Abdramane Sylla puisque c’est de lui qu’il s’agit  est un homme connu pour son souci permanent du bien être de ses compatriotes. Sachant le rôle prépondérant que joue la diaspora dans le développement de notre pays, le Ministre en fait aujourd’hui une gestion atypique. Dans cette optique, il a procédé à la sécurisation de leurs avoirs à travers la création d’un guichet dans tous les consulats et ambassades et la construction de la Maison des Maliens de l’extérieur. En ce qui concerne l’épineux dossier des migrants, le Ministre Sylla dit à qui veut l’entendre qu’aucun malien ne sera délaissé. Dans le bonheur comme dans le malheur, le ministère des maliens de l’extérieur est toujours présent.

La perche aux maliens de la Lybie

Après le constat malheureux fait de la condition de vie de nos compatriotes vivant dans ce pays instable, le Ministre s’est plié en 4 pour voler à leur secours. Sans tambour ni trompète, il a sollicité et obtenu l’accompagnement de l’OIM pour leur rapatriement. Ainsi grâce à ce partenariat, plus de 160 de nos compatriotes ont débarqué à l’aéroport de Bamako Sénou. A la demande express du Ministre Sylla, l’ensemble des intervenants dans ce domaine ont été mis à contribution.  Du chef de cabinet du ministère des Maliens de l’extérieur, Moussa Aliou Koné en passant par le directeur de la Protection civile, le commandant Bakary Daou, les agents des services sociaux sanitaires du Mali, le représentant de l’OIM ainsi que des sapeurs-pompiers. Très touchés par cette solidarité manifeste, les migrants qui vivaient dans les conditions exécrables en Lybie ont laissé apparaitre des sourires réconfortants et synonymes d’espoir. C’est avec cet espoir qu’ils ont été transportés de l’aéroport aux locaux de la Protection civile, où ils seront recensés avant de recevoir des vaccins et autres soins habituels. Ils devaient être hébergés sur place puis reconduits auprès des leurs.

De la bouche des migrants très soulagés de regagner la mère  patrie, les seuls mots sont des remerciements à l’endroit du département des maliens de l’extérieur. Comme cela ne suffisait pas, le Chef de cabinet du Ministre Sylla a laissé entendre que son département est en contact permanent avec l’ambassade du Mali resté sur place à Tripoli malgré la crise sécuritaire, afin d’aider les autres Maliens restés sur place, histoire de récupérer les biens restés sur place. A titre de rappel, le Mali est l’un des rares pays dont la représentation diplomatique est restée sur place malgré le danger de l’insécurité. Pour le Ministre Sylla, le jeu en vaut la chandelle d’autant plus que la consigne est de n’abandonner aucun malien.

Lamine Diallo

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct