Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Assainissement de Bamako : Le centre d’appel «Allo Vidange Bamako» démarre ses activités

La Maison de la presse de Bamako a abrité le 24 janvier 2018 la conférence de presse de démarrage des activités du Centre d’appel « Allo vidange Bamako ». L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse animé par Fabrizio de Georges Ferrai Trecate, représentant résident de l’ONG Protos du Mali et initiateur du projet, en compagnie de ses partenaires de la Mairie de la Commune I et IV, dont Daouda Sympara, élu communal, président commission eau, assainissement, cadre de vie en CI.

Ce projet entre dans le cadre de la mise en œuvre du programme « amélioration des conditions d’accès aux services et infrastructures d’assainissement dans les Communes I et IV du District de Bamako (ACASIA Bamako)». Il est cofinancé par l’Union Européenne et le gouvernement belge et implanté par les CI et IV de Bamako en partenariat avec Protos Mali et les ONG AMSBIF et ADéCB. Il est prévu dans le projet, l’exécution des «services d’assainissement innovants pour les quartiers populaires des CI et IV», bénéficiaires collaborateurs de Protos et bénéficiaires du projet. Mais la réalité est que le centre est pour toutes les six communes de Bamako, rassurent les conférenciers.

L’objectif du projet, disent les organisateurs, est de travailler sur le développement de services de vidanges compétitifs, afin d’accompagner l’émergence raisonnée de l’offre et de la demande des acteurs de la filière assainissement liquide et boues de vidange, en agissant simultanément sur la qualité, le prix, la viabilité. Le centre d’appel ne peut que recevoir des appels des appels et mettre en contact les vidangeurs et les clients.

La fourchette minimum d’une opération est de 20000 FCFA. Les propriétaires des spiros pour être membres, sont obligés de passer par la Mairie de la CI avec laquelle ils signent un contrat qui leur délivrera un laissez-passer pour leur faciliter la circulation. Et un centre de traitement de ces déchets est en cours de réalisation en CI. Le syndicat des transporteurs, rassurent les conférenciers sont associés au projet.

H.B. F

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct