Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Armée malienne : Le général de Brigade Moussa Sinko Coulibaly a rendu le tablier

Dans une lettre qu’il a adressée au président de la République, chef suprême des armées, le général de Brigade Moussa Sinko Coulibaly a annoncé sa démission de l’armée malienne la semaine dernière dans une lettre qu’il a adressé au Président de la République, chef suprême de l’armée.

Dans sa lettre de démission, le désormais ex directeur général de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blodin Beye a laissé croire qu’il va contribuer autrement à trouver des solutions aux défis politique, économique, éducatif, culturel et social auxquels notre pays est confronté.

 Biographie du général démissionnaire

Né le 14 juillet 1972 à Bamako, marié à une femme et père de 05 enfants, le général  Moussa Sinko Coulibaly est l’enfant d’un ancien des troupes du Prytanée Militaire de Kati.

Apres sa formation d’officier à saint Cyr(France) de 1992 à 1995, le général  Moussa Sinko Coulibaly a occupé différentes fonctions de commandement, d’Etat-major et de formateur tout au long de sa carrière militaire. Le général Moussa Sinko Coulibaly fut Instructeur de l’Ecole Militaire Interarmes (EMIA) de 1996 à 1999, commandant de compagnie de Génie Militaire de 2000 à 2001, directeur des études de l’EMIA , chef de la division opération de la direction du Génie Militaire de 2001 à 2006 et directeur de l’Instruction de l’EMPABB de 2010 à 2012 .

Le général de brigade Coulibaly a suivi toutes les formations militaires le qualifiant d’officier interarmes bien accompli. Il a obtenu le brevet de chef de section du génie à l’école d’application du génie d’Angers (France) en 1996 .En 2000 ,il obtenu le diplôme du cours de perfectionnement des officiers subalternes du Génie militaire de Munich(Allemagne).Le jeune général est aussi détenteur du diplôme de l’école d’Etat-Major de Koulikoro en 2002 et du diplômes du collège interarmées de défense de Yaoundé (Camroun) en 2006 .

Le général Moussa Sinko Coulibaly est aussi détenteur d’un Master II en stratégie, défense , sécurité ,gestion des conflits, et des catastrophes au centre de recherche et d’Etudes politiques et stratégiques (CREPS) à l’université de Yaoundé 2 SOA Cameroun de 2009 à 2010 .L’ancien ministre de l’administration territoriale capitalise de grande connaissance et d’expériences relatives à la paix ,à la sécurité et à la gestion des conflits.

En effet ,il fut observateur militaires des Nations unies au sein de la MONUC en République démocratique du Congo de 2002 à 2004 ;il a aussi participé à différentes formations de renforcement de capacité à savoir le cours d’observateur militaire à Zambakro (Côte-d’Ivoire) en 2001 ;le stage de maintien de Paix du centre Pearson à Koulikoro en 2002 ,le cours de planification opérationnelle de KAIPTC à Accra  en 2006 et le cour d’Orientation de la Défense du Collège National de Défense  des Pays Bas en 2004 .

Le général de Brigade fut Coulibaly fut un acteur clé dans le processus de signature  « des accords de Ouagadougou » en juin 2013, entre le gouvernement du Mali et les Mouvements dans le Nord du Pays.

Par des grades successifs du général démissionnaire ;

Le 1er septembre : sous-lieutenant ;le 1er Octobre 1995,Lieutenant ;capitaine le 1er octobre 1998 ;commandant le 1er janvier 2003 ;lieutenant –colonel le 1er janvier 2008 ;Colonel le 22septembre 2011 et général de Brigade le 14 aout 2013

Le général  Coulibaly est marié à une femme et père de cinq enfants. Il parle Bambara, Français et Anglais.

La Rédaction

Le Pays

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct