Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Après le vandalisme de la gendarmerie de FANA : L’entrepreneur Mohamed Coulibaly restaure l’unité

Dans la nuit du 12 au 13 mai 2018, soit exactement quatre mois et quinze jours ce vendredi 28 septembre 2018, la petite Albinos Ramata Diarra, résidente à Fana a été enlevée, assassinée, et décapitée. Suite à cet acte ignoble et attristées par l’évènement, les populations de Fana, environ 40000 âmes ont organisé une marche de protestation à l’issu de laquelle des services de l’Etat dont la Brigade Territoriale (BT) de Gendarmerie ont été saccagés et incendiés. Ce qui a laissé la BT de Gendarmerie dans le noir et la désolation totale, paralysant le fonctionnement normal du service quotidien.

Voyant l’unité de la Gendarmerie de Fana dans un état de dégradation totale, Mamadou Coulibaly, natif de Fana et entrepreneur, a, dans un sursaut patriotique, décidé d’apporter sa contribution à la nation malienne. Du coup, de  commun accord avec les  autorités, Mohamed Coulibaly a rénové le service. Il a ainsi réparé le hangar, augmenté la hauteur du mur, crépi, badigeonné et peint  l’intérieur et l’extérieur des locaux et le mur de clôture. A cela s’ajoutent le plafonnage des locaux, l’électrification, la confection des portes, des portails et du panneau d’indication de l’unité ainsi que l’embellissement total de la cour.

La  cérémonie de réception des travaux  de restauration de la Brigade territoriale  de Gendarmerie de Fana, après vandalisme, a été faite le 28 septembre 2018 au sein de l’Unité à FANA, sous la présidence  du préfet adjoint du  Cercle de Dioila, Adama Togola, en présence du Juge de paix à Compétence étendue de Fana, du Commandant  de Compagnie de la  Gendarmerie de Koulikoro, Capitaine Mamadou Konaté, du premier adjoint  au  Maire de Fana, Thierno Kéita, du sous-préfet  de la localité, des représentants  de  la  société civile, des autorités religieuses, coutumières  et traditionnelles  de Fana.

« Cet œuvre combien patriotique et aussi rare de nos jours, mérite une attention toute particulière à l’égard d’un citoyen qui aime tant son pays », a déclaré le commandant de compagnie de la BT de gendarmerie  de FANA, le Major Moussa Mallé.  Sans nul doute, dit-il, moi et mes hommes, veillerons à la bonne conservation et la pérennisation de ce joyau architectural gracieusement offert  par Mohamed Coulibaly.

Au nom  du Maire et des populations, la Commune de Fana, dit le Maire adjoint, Thierno Kéita, on s’excuse auprès des autorités de l’acte qui nous a amené à ce niveau aujourd’hui. « Nous demandons humblement aux autorités de nous pardonner et de nous remettre les parents arrêtés et emprisonnés suite à cet évènement malheureux. Nous demandons clémence, indulgence pour libérer les prisonniers », a plaidé courageusement le Maire adjoint devant les autorités.

Le Donateur du jour, Mohamed Coulibaly, de dire que : «j’ai pris l’engagement de rénover l’unité après le saccage, par amour pour mon pays et ma commune. C’est  juste  pour apporter ma petite contribution à la construction du pays ».  Le Commandant de la brigade territoriale de Koulikoro, Capitaine Mamadou Konaté, de déclarer : «grâce à cette rénovation volontaire, patriotique, l’unité de Gendarmerie de Fana est aujourd’hui rendue visible et lisible. L’adjoint au préfet de Diolia, Adama Togola, de profiter de l’occasion pour saluer le jeune entrepreneur Coulibaly  de cette restauration qui va contribuer à l’amélioration des conditions de travail de l’unité de Gendarmerie de Fana. Par ailleurs, il a présenté  à la famille de la défunte et toute la population de Fana, les condoléances de la nation malienne.

Hadama B. Fofana

SourceLerepublicainmali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct