Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Après le Sénégal et le Nigéria : Le riz en ” plastique ” aperçu dans un marché de Bamako

Depuis un certain temps, la polémique ne cesse d’enfler autour de la circulation dans certains marchés de pays africains d’un riz de très mauvaise qualité. Certains vont même jusqu’à dire que c’est un riz importé fabriqué avec du plastique. Ainsi, après le Nigéria et le Sénégal, c’est au tour du Mali d’être concerné par la commercialisation de cette variété de riz.

produit denrée sacs mil riz cereals fonio marche

En effet, c’est d’abord au Nigéria, en décembre dernier, qu’une découverte du genre a été faite.

A cette période, la douane nigériane avait annoncé la saisie de 102 sacs de 5O kg de riz en plastique destinés à être vendus à l’approche des fêtes de fin d’année dans la capitale économique, Lagos. On soupçonnait des filières clandestines d’avoir introduit ces sacs dans le pays depuis la Chine, via le port de Lagos, alors que le Nigeria a interdit l’importation de riz “afin de stimuler la production locale de cet aliment de base“. Ainsi, après ébullition, il a été remarqué que ce riz était collant et difficilement sécable.

Au Sénégal, c’est très récemment que cette découverte a été faite sur les étales des marchés dakarois. La presse sénégalaise en avait même fait ses choux gras.

D’ailleurs, certains importateurs, très connus dans ce pays voisin du Mali, ont reconnu que ce riz avait bel et bien été introduit au Sénégal. Une situation rendue possible par l’anarchie qui règne dans le secteur de l’importation.

Au Mali, des sources dignes de foi estiment que ce riz a déjà commencé à être commercialisé dans certains marchés de Bamako, notamment à Kalaban Coro. Pour certains, la difficulté d’identifier les auteurs de ce trafic réside dans le fait que le marché a été libéralisé de telle sorte qu’il est impossible de mettre la main sur les responsables de ces importations.

Seuls l’Etat et ses services peuvent prendre les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des consommateurs. En tout cas, des dispositions doivent être prises dans les meilleurs délais car, il y va de la santé de la population.

Pourtant rien qu’à voir le scandale du lait contaminé à la mélanine survenu en Chine en 2008, il n’est pas exclu qu’une des origines d’une telle variété de riz puisse être liée à ce pays et qu’en raison de son prix abordable il se retrouve sur nos marchés.

En tout cas, la polémique est ouverte et nécessite une intervention énergique de l’Etat pour faire toute la lumière sur cette affaire et rassurer la population.

Source: Kibaru

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct